www.F3News.fr

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Historique du planeur F3B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Michel Castel
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 429
Age : 57
Localisation : Montauban
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Dassel   Lun 6 Juil 2015 - 13:31

Hello,

Voici mon Dassel
Mc



Dernière édition par Michel Castel le Mer 8 Juil 2015 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc PUJOL
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1758
Age : 53
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Lun 6 Juil 2015 - 14:21

Ah la Matra de Guy.
Moi aussi elle me faisait rêver. Comment peut ont loger un modele?

En tout cas bien le bonjour à toi Guy. Je n'oublie pas que Tu as été mon premier maître en double commande pendant quelques vols avant que je puisse disposer de mon propre planeur et de ma radio 2 voies.
Saint André de l'Eure, cherance... Que de très bons souvenirs. J'étais en troisième...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Lun 6 Juil 2015 - 18:27

Marc PUJOL a écrit:
Ah la Matra de Guy.
Moi aussi elle me faisait rêver. Comment peut ont loger un modele?
Marc

Salut Marc,
Beaucoup plus facile que tu ne le crois. Avec ses trois sièges de front, la voiture était large et le coffre, parallélépipédique, faisait un plein 2 m de large. Pour exemple, nous somme partis à trois, avec les Bocquet, cette même année au concours de Dortmund avec cinq ou six planeurs et tout le matériel de camping (tout dans le coffre, évidemment, il n'y avait aucune autre place possible) et ça s'est passé sans difficulté.
Ce concours de Dortmund (Ludwig-Krämer Pokal) était organisé par Günther Isensee, certains se souviennent peut-être qu'il était le fournisseur attitré de la plupart des compétiteurs F3B du fait de la qualité de son balsa qu'il avait aussi en grande longueur. Dans les premières années du F3B on utilisait aussi ses longerons en spruce de section dégressive de 1,5 m de long, mais bien entendu ça n'a duré que jusqu'à l'utilisation du carbone.

Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Genèse du F3B   Jeu 9 Juil 2015 - 16:30

Bonjour,

Je viens de retrouver quelques négatifs, alors comme promis voici quelques infos concernant la naissance du F3B.
Contrairement à ce que je croyais, c'était en 1971, pas 1972. Comme dit, à l'époque j'étais au club AMA à Paris, après avoir débuté en RC en 1967/68 avec un Aramis de Lestourneaud et un  Puma de Robbe j'étais passé assez rapidement au planeur, en plaine comme sur les pentes de Beynes où il y avait encore des pâtures à moutons sous le camp militaire au lieu des habitations actuelles.

Assez rapidement j'ai eu envie de me rapprocher de ce qui se faisait en vol à voile grandeur plutôt que d'en rester à la durée. Après quelques mois de cogitation au sein du club, une ébauche de ce qui allait être nommé "concours expérimental" fut mise sur pieds. On y retrouvait tout simplement ce qui avait fait l'évolution du vol à voile grandeur avec une épreuve de durée, puis une de distance, une autre de vitesse et une quatrième, qui me semblait alors indispensable, une distance sur parcours triangulaire.

Pour le premier concours, à Coulommiers, les bases étaient de 300 m (le terrain de Coulommiers le permettait aisément) et le triangle était de 1000 m. Inutile de dire qu'avec les planeurs de l'époque, plutôt du genre peu chargé, ça n'allait pas très loin s'il y avait un peu de vent, en fait rien que pour la distance certains planeurs ne réussirent pas à terminer la première base de distance face au vent.
Mais il y avait tout de même (de mémoire) une quinzaine de participants et tous furent d'accord pour recommencer l'expérience.

Pour le second essai les bases furent réduites à 150 m et le triangle, qui posait de gros problèmes de signalisation, abandonné. Cette fois, c'était bien parti.

Ce que je ne savais pas alors, c'est qu'exactement en même temps les Italiens  du club de Turin si je me souviens bien - essayaient exactement la même chose. J'ai eu l'occasion d'en parler plus tard avec eux, il faut croire que l'idée était dans l'air de l'époque.

Présentée à la FAI,, la nouvelle catégorie F3B remplaçait l'ancienne, avec la même dénomination, qui n'était qu'une épreuve de durée héritée de l'époque du vol libre. D'ailleurs ce fut quelques mois plus tard, après avoir organisé une réunion de vol de pente à Camiers, que je fondai l'association EOLE et que la première manifestation, pour faire connaître l'association autant que pour promouvoir le planeur RC, fut le Challenge international EOLE où l'on vit dès la première édition les ténors de l'époque comme Ralf Decker, Joris ten Holt, Wim Vandermeulen et d'autres. 16 concurrents la première année, 32 l'année suivante et la croissance se poursuivit sur le même rythme. Dès la première année nous pûmes admirer les ailes en mousse coffrée, recouvertes de verre époxy, de Ralf, c'était une véritable découverte pour nous et qui bouleversait à la fois notre conception du planeur et nos habitudes de construction.

Les quelques photos que j'ai récupérées :

L'un des participants à ce concours expérimental. Je ne sais pas son nom, si quelqu'un le reconnaît, merci de le nommer. Il avait un planeur particulièrement intéressant puisqu'il était doté de volets de courbure et d'aérofreins, une rareté à l'époque (1971).

En voici les détails :

L'aile en configuration lisse.

Courbure baissée. A vue de nez, ça semble un peu beaucoup pour spiraler, mais c'était le tout début, n'oubliez pas.

Là, on est vraiment dans l'anticipation de l'avenir, les volets encore plus baissés en position A/F, comme en configuration crocodile (butterfly) et un volet relevé (c'est une aile sans ailerons, n'oubliez pas) semble-t-il inspiré du Caproni Calif grandeur. En somme il ne manquait guère que la possibilité d'une déflexion négative des volets pour la transition, la distance et la vitesse pour être dans une configuration presque moderne.

Pour ma part, je volais avec la toute première version de l'Alpha de Multiplex qui venait juste de sortir:


Voilà comment le F3B est né. Quel chemin parcouru depuis !

Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc PUJOL
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1758
Age : 53
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Jeu 9 Juil 2015 - 20:22

Et puis il y a eu ce concours organisé par Model mag. J'ai retrouvé un jour les articles dans la bibliothèque familiale...
Je ne me rappelle plus l'année. 78? 80? Dans ces eaux là. C'est là qu'a commencé pour moi l'attrait pour la conception de nos machines. A l'époque je ne connaissais que les 4 opérations de base et même pas le fonctionnement de la règle à calcul. Autant dire que c'était intérrogations et émerveillement devant ce que faisaient nos ainées.
Et quand guy nous a montré et incité à faire des ailes coffrées, sous vide... ce fut la délivrance...
1982, mon premier 2.5m tout moulé à aile carrée de 25cm de corde. Un planeur nommé Noevus. J'étais très content de la déco qui affinait les ailes. Un fuselage très fin en bois à la forme de profil laminaire avec une canne à pêche en guise de queue. Des servos linéaires l'un derrière l'autre dans le fuselage et 2 mini servos dans les ailes (au couple ridicule bien sûr). Pas de volets car la Robbe Mars gagnée à la tombolat d'Eole ne le permettait pas. J'avais qu'en même alors une radio 4 voies! La vie du modèle fut courte car nos connaissances en résistance des matériaux et en composites étaient nulles. Il a du faire 3 vols dont 2 à la pente. Mais le virus était pris! C'est à partir de là que je me suis un peu mieux renseigné sur comment cela fonctionne. Maintenant, les ailes ne font plus "Bravo" albino

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Mar 14 Juil 2015 - 16:15

stefmog a écrit:
Et ci-dessous l'équipe Américaine des premiers Championnats du monde De F3B à Prétoria en Afrique du Sud , en 1977 tongue



Le vainqueur de ce Championnat du monde F3b n'est autre que le Chef d'équipe des USA, un certain Skip MILLER (ici au centre),  ça ne vous dit pas quelque chose ce nom..... Razz

Le podium du premier de ce Championnat du monde sera: Skip Miller (USA),  Fricki Roos (RSA)  et Sean Bannister (GRB) sur Algebra.
Pas de Français présent à ce premier Championnat du monde scratch

Bonjour,
Et pour cause : j'étais alors le seul Français à pratiquer le F3B.
Pour la petite histoire, j'avais d'ailleurs proposé à la fédé d'aller à mes frais participer au championnat du monde en Afrique du Sud, ce qui me fut refusé.
Motif : il n'y a pas eu de concours de sélection ! scratch

Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Championnat du monde 1979 à Amay   Mar 14 Juil 2015 - 16:38

stefmog a écrit:
quelques photos d'un planeur HISTORIQUE,  le DASSEL ,  un planeur qui a été de nouveau fabriqué pour le plaisir par Martin WEBERSCHOCK  ..........
Anton WACKERLE (Autriche)  est Champion du Monde de F3B avec ce planeur lors du second Championnat du monde en 1979 à Amay en Belgique, il devance sur le podium un certain Ralf DECKER Wink  et Roy Spavins (RSA).

Voici le podium d'Amay:


et l'équipe de l'AME :

De gauche à droite : Fridolin Fritz, Werner Sitar, Herbert Sitar et Anton Wackerle

Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HURET jacques
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 70
Localisation : Montilliers
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Mar 14 Juil 2015 - 21:45

Salut Guy cela fait plaisir de te lire sur ce Forum il me reste encore quelques photos de cette belle periode.


Jacques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Mer 15 Juil 2015 - 21:40

Bonsoir Jacques,
Content de te lire et des souvenirs du championnat du monde d'Amay.
Au sujet de ce championnat, je vais citer quelques anecdotes pour faire comprendre l'évolution du F3B.
Alors que la grande majorité des planeurs européens étaient dotés d'ailerons et - souvent - d'aérofreins, les Américains et les Canadiens étaient encore en 2-axes, la durée étant encore privilégiée.
Tous les treuillages se faisaient à la course, cette photo vous donne une idée à la fois du type de planeurs et de la violence du treuillage :

Quant aux Américains, ils avaient des treuils électriques et n'étaient pas contents. En effet, ils se disaient désavantagés par le règlement qui imposait la même longueur de fil (150 m), que la montée se fasse à la course ou par treuil électrique. Leur argument était que, puisqu'ils enroulaient du fil en cours de treuillage,  ils avaient en pratique moins de longueur de fil que ceux qui treuillaient à la course et larguaient donc nécessairement plus bas. C'est ainsi qu'est venue quelques mois plus tard la proposition de modification du règlement afin de porter la longueur du fil, pour les treuils, à 200 m.
On sait ce qui advint, bien entendu. D'ailleurs les Canadiens ont très bien su utiliser le système dès le championnat du monde suivant avec leur Gorilla Winch qui n'était pas destiné à faire monter les planeurs mais à leur donner une vitesse considérable. J'en reparlerai plus tard.

Toujours au championnat du monde d'Amay, les Autrichiens utilisaient avant de commencer le treuillage des petits fumigènes de détresse pour juger du vent en altitude.

J'ai essayé leur système (il me reste d'ailleurs encore quelques cartouches) mais ce n'était pas très convaincant et, d'ailleurs, totalement obsolète dès l'arrivée de treuils performants et surtout de la bonne technique pour les utiliser.

J'ai mentionné le championnat du monde suivant, en 1981, à Sacramento, capitale de la Californie, c'était en été et en plein désert avec une température de 45° C et en outre avec un organisateur qui n'avait jamais vu ni de près ni de loin ce qu'était un concours F3B. La prochaine fois je vous raconterai quelques anecdotes caractéristiques de ce championnat dominé par la chaleur et survolé en permanence par des B-52, pour l'instant et pour répondre à Jacques Huret qui m'a offert ces deux photos du groupe français à Amay, je vous offre cette photo de l'équipe de France en plein travail à Sacramento Cool


Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HURET jacques
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 70
Localisation : Montilliers
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Mer 15 Juil 2015 - 22:52

Salut
c est bien Guy d avoir concervé les photos.

Une  que j aime bien un planeur Bresilien a Amay, Michel Beutis demande au pilote combien il avait fait de bases?
Il lui repond (deusse) Michel compris Douze ......Non deux bases!!!!!!! normale un planeur chargé a 17g
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Jeu 16 Juil 2015 - 0:03

huret a écrit:
Salut
c est bien Guy d avoir concervé les photos.

Une  que j aime bien un planeur Bresilien a Amay, Michel Beutis demande au pilote combien il avait fait de bases?
Il lui repond (deusse) Michel compris Douze ......Non deux bases!!!!!!! normale un planeur chargé a 17g

Ah! C'est le planeur (Sunbird, de mémoire) de Dave Thornburg, un Américain (il n'y avait pas de Brésiliens à Amay), en fait l'inventeur des planeurs lancé-main.
J'ai publié le plan de ce planeur et utilisé au CNIT au Salon du Modélisme avec un autre planeur du meme style que j'avais dessiné (mais fortement inspiré) dénommé Tuc parce qu'Eole avait été (légèrement) sponsoré par le fabricant de ce biscuit.

Dave est également le créateur du Bird of Time utilisé par plusieurs pilotes lors des premiers championnats du monde, bien reconnaissable par ses voilures dont les parties externes ont plus de corde qu'à l'intérieur, à la manière des Minimoa et autres planeurs grandeur de l'époque.

Dave avait fait des démonstrations de son lancé-main pendant le championnat d'Amay avec, je dois le dire, beaucoup de succès, bien que par la suite j'ai pu constater que la météo y avait été pour beaucoup.

Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HURET jacques
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 70
Localisation : Montilliers
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Jeu 16 Juil 2015 - 11:18

Salut

Ta raison Guy pas de Bresilien mais Mexicain sur !!!!ils avaient des sombreros et peut être la tequilas

Et je me souviens que tu avais pris une sacrée biture avec tes copains de l Est!!!!!

A+

Jacques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Jeu 16 Juil 2015 - 14:10

Bonjour Jacques,

Pour autant qu'il m'en souvienne il n'y avait ni Mexicains ni Brésiliens à Amay, je crois que tu confonds avec Sacramento, te souviens-tu du gigantesque chapeau mexicain rapporté par Martial ?
A Amay les seuls non-Européens étaient les United-Statiens et les Canadiens. Peut-être la rangée de mâts et de drapeaux d'Amay te rappelleront cela.


Quant au reste, ce n'était pas à Amay mais à Huy (etait-ce le championnat d'Europe l'année suivante, je ne me souvient plus), deux amis tchèques pilotes de F3B, Tomas Bartovsky et Vaclav Chalupnicek, étaient venus assister à la compétition et avaient "célébré" la réunion d'une façon que Marisol Touraine réprouverait...

Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Qui est-ce ?   Jeu 16 Juil 2015 - 15:20

Bonjour,

Après le groupe AME et le Dassel, il y eut le team Spartakus et le planeur du même nom. Voici le créateur de cette équipe, mais je ne me souviens plus de son nom. Qui le sait ?


Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stefmog
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 3378
Age : 44
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Jeu 16 Juil 2015 - 16:00


Ne serait-ce pas Rudy BINKERT le pasteur Suisse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Jeu 16 Juil 2015 - 16:40

Bonjour,

Non, Rudi le lui ressemblait pas vraiment. Le voici lors d'un séminaire planeurs en 1980 à Winterthur en Suisse :


et voici celui dont je cherche le nom (Martial s'en souvient peut-être, nous sommes allés chez lui détailler le Spartakus) :


Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3626
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Ven 17 Juil 2015 - 9:53


_________________
La diplomatie ? C'est pas la science des dinosaures ça ? j'ai du l'apprendre à l'ecole si c'est ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.f3news.fr
stefmog
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 3378
Age : 44
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Ven 17 Juil 2015 - 10:04

Merci  Laurent,  Wink

Si l'on se reporte à cette photo d'époque du Team  SPARTAKUS,  la personne que recherche GUY, est le troisième en partant du bas à Gauche  et il s'agirait donc de
Hans-Ruedi Schläpfer.


En tout cas une sacré équipe et une magnifique conception,  je trouve ce planeur  extraordinaire et c'était formidable pour l'époque.......environ 2.2Kgr pour 3m50 !!!
C'était le bon vieux temps. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Ven 17 Juil 2015 - 10:30

stefmog a écrit:
Merci  Laurent,  Wink

Si l'on se reporte à cette photo d'époque du Team  SPARTAKUS,  la personne que recherche GUY, est le troisième en partant du bas à Gauche  et il s'agirait donc de
Hans-Ruedi Schläpfer.


En tout cas une sacré équipe et une magnifique conception,  je trouve ce planeur  extraordinaire et c'était formidable pour l'époque.......environ 2.2Kgr pour 3m50 !!!
C'était le bon vieux temps. geek

Bonjour,
Oui, c'est bien lui. Très (trop ? ) méthodique et rigoureux, il a subi le sort de Fridolin Fritz et du groupe AME des Dassel : Les résultats ont été spectaculaires mais les membres de l'équipe se sont rapidement lassés d'une structure autoritaire et quasi-militaire. On remarquera par exemple que l'AME a existé près d'une dizaine d'années, mais qu'ils ont attaqué la compétition en 77-78, obtenu le titre de champion du monde en 79 et, un an plus tard, l'équipe n'existait plus. Meme chose pour le groupe Spartakus.

Je n'ai pas encore retrouvé les photos de Sacramento mais je vous livrerai quelques anecdotes, y compris au sujet du Spartakus.

Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc PUJOL
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1758
Age : 53
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Ven 17 Juil 2015 - 11:34

N'était ce pas le Spartakus qui avait un CG mobile commandé en vol?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Ven 17 Juil 2015 - 12:13

Marc PUJOL a écrit:
N'était ce pas le Spartakus qui avait un CG mobile commandé en vol?

Oui. Le but était de réduire la résistance aérodynamique en faisant varier le centrage en fonction de la position du centre de poussée de l'aile à un régime de vol donné de manière à ce que - essentiellement pour la vitesse - le stab soit déchargé et traîne donc moins.

Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc PUJOL
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1758
Age : 53
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Ven 17 Juil 2015 - 13:25

Et de mes souvenirs d'adolescent, j'ai assisté à une vitesse fantastique à l'époque avec ce planeur (la meilleur du concours) suivi d'un posé au ralenti comme une machine de durée.
Les autres planeurs eux, se posaient bien plus vite en tous cas!!!


Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Ven 17 Juil 2015 - 17:56

Avant d'aller plus loin, je voudrais insister sur une circonstance qui a permis le développement et le raffinement rapides du F3B en Europe : les séminaires organisés chaque année sous l'impulsion d'Emil Giezendanner dans les locaux de l'école polytechnique de Winterthur en Suisse avec des exposés réalisés tant par les meilleurs pilotes de F3B que les meilleurs spécialistes en aérodynamique, en programmation, en matériaux composites, en structures et j'en passe. Les conférenciers allaient par exemple de Ralf Decker ou Fridolin Fritz à Rolf Girsberger ou le Dr Eppler et j'en passe beaucoup.

On ne cachait rien, bien au contraire, si bien que la technique progressait très vite. C'est là que nous avons appris comment les moules des ailes de Dassel étaient réalisés, comment le Spartakus avait été conçu et construit, etc. . Le tout accompagné d'un volumineux polycopié reprenant les exposés de tous les intervenants.

Evidemment le seul problème, c'est que tout les échanges étaient en allemand avec parfois un peu d'anglais car on venait de presque tous les pays, mais en relisant ensuite le poly plein de dessins et de schémas on finissait par s'y retrouver et bénéficier de ce qui avait été exposé; ce serait sympa que Martial Legou, qui y est venu, nous raconte ce qu'il en a retiré.

Quelques photos d'un de ces séminaires (celui de 1980) où l'on voit qu'il y avait beaucoup, mais vraiment beaucoup de participants.


L'arrivée au séminaire (qui durait deux jours bien remplis). Outre les Français on reconnaît ici Robert Herzog, maintenant délégué belge à la CIAM.


On s'était inscrit un mois ou deux à l'avance, à l'arrivée on recevait le polycopié qui permettait de suivre aisément les exposés, de prendre des notes et de préparer des questions pertinentes.


Les tout derniers planeurs étaient détaillés, analysés, c'est ce qu'on allait voir sur les terrains, en compétition, quelques mois plus tard.


Le Spartakus a ainsi été présenté dans ses moindres détails avant qu'on puisse le voir en compétition. Pas de secrets, de toutes façons ceux qui présentaient ainsi le fruit de leur travail avaient nécessairement un an d'avance sur ceux qui découvraient les nouvelles techniques. Rudi Binkert a ainsi détaillé "à la loupe" son Spartakus.


Ici, je crois, un planeur autrichien qui utilisait des techniques différentes.


Beaucoup de monde. La salle était toujours pleine et c'est même pour cela qu'il était nécessaire de s'inscrire suffisamment à l'avance pour ne pas risquer d'être refusé pour cause d'amphithéâtre complet. Remarquez l'ordinateur "d'époque" .


Des "étudiants" de divers pays qui suivaient les exposés avec une très grande attention. On reconnaît ici Karl Wasner Sr (en bas à gauche)..

C'est par exemple à Winterthur que nous avons vu les résultats de l'étude de l'aile du Dassel dans la soufflerie de l'école supérieure de Zurich. Le profil était respecté sur toute la surface à mieux que 0,02 mm, sauf près du bord d'attaque où le "défaut" atteignait 0,05 mm.
Après reprise du défaut pour mieux respecter le profil théorique, le résultat s'est vu sur les polaires de soufflerie qui rejoignaient alors les polaires théoriques d'Eppler.

Bien entendu j'ai encore tous les polys de ces séminaires, je vais les ressortir pour vous donner quelques exemples de ces exposés.

Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stefmog
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 3378
Age : 44
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Ven 17 Juil 2015 - 18:43

Passionnant,

Je ne savait pas que Emil Giezendanner  avait participé àau développement du F3B;  il a vraiment touché à toutes les catégorie ce grand modéliste  ,  qui est d'ailleurs super gentil !!!

Citation :
On ne cachait rien, bien au contraire, si bien que la technique progressait très vite. C'est là que nous avons appris comment les moules des ailes de Dassel étaient réalisés, comment le Spartakus avait été conçu et construit, etc. .

Ah  c’était la belle époque, lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Revel
rooky


Nombre de messages : 26
Localisation : Reims
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   Ven 17 Juil 2015 - 20:12

stefmog a écrit:
Passionnant,

Je ne savait pas que Emil Giezendanner  avait participé àau développement du F3B;  il a vraiment touché à toutes les catégorie ce grand modéliste  ,  qui est d'ailleurs super gentil !!!

Citation :
On ne cachait rien, bien au contraire, si bien que la technique progressait très vite. C'est là que nous avons appris comment les moules des ailes de Dassel étaient réalisés, comment le Spartakus avait été conçu et construit, etc. .

Ah  c’était la belle époque,  lol!

Bien sûr, Emil est avant tout un pilote de voltige, mais il a fait beaucoup pour le planeur et aussi pour l'électrique qu'il a été l'un des premiers à utiliser et à promouvoir, il suffit de se rappeler qu'il était le créateur et l'organisateur de la Coupe Militky (Pour les jeunots qui ne connaissent pas le nom de Militky, Fred Militky, qui dirigeait le bureau d'études de Graupner, était un précurseur du vol électrique et du vol solaire et c'est sous son impulsion que Graupner a sorti du matériel et des modèles pour cela alors que ce n'était absolument pas rentable).

Une anecdote, d'ailleurs, au sujet d'Emil. Lors d'une Coupe Militky il avait un avion de voltige (F3A) électrique et par distraction, au moment de brancher sa batterie (du Ni-Cd à l'époque), il a branché directement le (+) au (-) de la batterie. Inutile de vous dire qu'étant donné l'intensité du courant, ça chauffe ! Et bien entendu les prises s'étaient instantanément soudées entre elles. Je revois encore Emil tenant sa batterie par les fils (brûlants) en essayant de s'en débarrasser. Pas fier, l'Emil lol!

Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Historique du planeur F3B   

Revenir en haut Aller en bas
 
Historique du planeur F3B
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.F3News.fr  :: The forum F3B :: Du blabla F3B !!!-
Sauter vers: