www.F3News.fr

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Science du Ballastage !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jb verrier
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1787
Age : 51
Localisation : Saint Germain/morin /77
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Science du Ballastage !   Sam 25 Oct 2008 - 15:12

Sal'u à tous

Je relais ici, un sujet du forum F3J, concernant la technique du ballastage, beaucoup seraient curieux de connaître la méthode que chacun utilise et les objectifs à atteindre. tongue

Allez les gars du 3B sortez vos abaques et sortez la grenaille du fond de la caisse ! bounce


Merki !

bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Richards
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 742
Age : 42
Localisation : septente-quatre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Science du Ballastage !   Sam 25 Oct 2008 - 16:03

Encore une fois bien dommage de vouloir rester à part, il y a tellement de sujets communs.... c'est le 2eme message relayé du forum F3J de la journée!!!

Pareil pour le F3F, ils viennent discuter du Ceres sur le forum F3B....

Il faudrait ranger un peu sa fierté dans sa poche dans l'intérêt de tout les autres....

Qu'on ne me dise pas que c'est impossible, c'est peut-être impossible sur "big-forum" mais sûrement ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DURU philippe
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1890
Age : 46
Localisation : LAMBALLE 22
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Science du Ballastage !   Sam 25 Oct 2008 - 16:36

Patience !!

Bientot la première année de f3news, plutot que de relayer les posts, bientot tout le monde créera des posts sur f3news cheers cheers (et plus rien ailleurs !!!)

En ce qui concerne la science du ballastage ben c'est full ballast tout le temps ! non ! Suspect

En fait, le choix du ballast en F3B dépend de nombreux facteurs qui sont les suivants :

- quelle épreuve : Vitesse, durée ou distance.
- quelle machine : chaque machine réagit différemmentt au lest.
- la direction du vent : dans l'axe, de travers, dans le dos !!!! (ben oui le principe du choix dulest, c'est d'abord d'arriver à le monter)
- la force du vent
- La pompe qui arrive ou pas (pour la distance ou la vitesse)

Cela fait pleins de paramêtres à gerer au dernier moment juste avant de partir car tout se fait au feeling . Donc il n'est pas rare de choisir son ballast au tout dernier moment (dans la dernière minute avant le vol) !!! (ah ces moooodits planeurs qui ont les soutes dans les ailes Rolling Eyes )

En pratique, les f3B modernes (plus fins que les f3J) on les mets entre 2400 gr et 2600 gr ou plus en distance.

On mets la machine à 3000 gr ou plus en vitesse sauf degueulante enorme ou plein vent dans le c...

En durée (nos machines sont environ à 1900 g à vide), il nous arrivent de mettre 200 gr pour pas se faire trop tabasser et rentrer de loin lorsque le vent est fort et/ou que cela tabasse beaucoup.

EN TOUT CAS POUR LA DISTANCE UN PRINCIPE EST INTANGIBLE : MIEUX VAUT PARTIR TROP BALLASTE QUE PAS ASSEZ afro afro afro

Philippe
Pour résumer

_________________
F3B : FOSA - CERES - VICTOR
F3K : Kibigoud 2 -Bigoud 1-basho-topset 1(en location chez yves)- et bientot bigoud 2 version premium
F3J/FF2000 : PIKE PERFECT SL - GRAPHITE 1-Bird of time
F5J : VICTOR E - HYBRID E
Treuil : OBER et MC Power Gold
Jouet : Mini ellipse+ Mini ellipse E + coquillaj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boris Bataillé
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Science du Ballastage !   Sam 25 Oct 2008 - 20:22

Pour rebondir sur la dernière phrase de Philippe, il faut bien comprendre qu'en distance, il s'agit d'effectuer la plus grande distance en un temps donné (4min) et non pas pour une hauteur donnée (très variable).

En théorie on pourrait penser qu'on va chercher en planeur à voler à la finesse max du planeur. Un planeur donné a une finesse max à un Cz donné (coeff de portance) et donc le ballast va permettre d'augmenter la vitesse de finesse max. Plus l'air va permettre de voler vite et plus il faudra ballaster. Ensuite on peut se poser des questions plus complexes de finesse sol par rapport à la finesse aéro (en F3B, voler avec courbure en vent arrière et face au vent en courbure négative par exemple).

Dans tous les cas, la finesse donne juste le rapport entre la distance parcourue et la hauteur consommée et pas du tout la distance parcourue en un temps donné. Il faut donc aller chercher plus loin que la finesse brute pour comprendre quel ballast utiliser en distance.

A+

Boris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel 86
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1183
Age : 68
Localisation : POITIERS, club d\'Avanton
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Science du Ballastage !   Sam 25 Oct 2008 - 22:13

J'approuve les dires de Philippe et Boris et j'ajoute que pour la distance et la vitesse, une règle d'or:

Il faut charger au maximum tant que cela ne pénalise pas la hauteur de treuillage.

En distance : 16 bases en 4 minutes peuvent se faire avec un réglage durée à 10m/s, dans un air porteur, mais cela ne suffit pas pour gagner.
Je vole en distance souvent à une masse proche de 3 kgs, ma vitesse va être proche de 15m/s.
De toute manière je ferai les 16 bases mais en 3 mn, et il me restera 1 minutes pour faire quelques bases de plus en fonction de la hauteur restante.
Même raisonnement quel que soit les conditions, il vaut mieux voler plus vite donc chargé.
La plupart des planeurs volent bien à cette masse.
En vitesse, avec des conditions favorables au treuillage, vent plus ascendance, il est bénéfique de passer à plus de 3,5 kgs, à condition d'avoir un bon pilotage.
Car une fois le planeur lancé, il faut profiter au maximum de l'inertie, et ne jamais ralentir le planeur par un mauvais virage, car l'inertie joue dans les 2 sens et il est difficile de relancer un planeur de plus de 3,5 kgs.
En durée, puisque c'est la question du jour, je n'ai pas besoin de lester mon Furio qui fait 2,5 kgs à vide.
Mais il faut ballaster en fonction du vent, d'une manière mathématiques, règle d'or:

> il faut qu'à la finesse max le planeur ne recule pas face au vent

> s'il faut pousser sur la manche, pour ne pas recculer, donc augmenter la pente pour rester dans la zone ascendance, dommage
> si votre planeur bouchonne de partout, dommage

> un planeur plus lourd va parcourir plus de distance et facilitera la recherche d'ascendances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel 86
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1183
Age : 68
Localisation : POITIERS, club d\'Avanton
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Science du Ballastage !   Dim 26 Oct 2008 - 9:55

Tiens, j'ai trouvé un article sur le sujet du lest sur F3B France:
http://www.f3bfrance.com/spip.php?article18
Si les conditions de vent le permettent le lest maxi est l’idéale, sinon, 1/2 à 3/4 du lest maxi. Ensuite comme pour la distance il faut revenir à la base A pour la vitesse, donc un zoom proche de la verticale est souhaitable. Par vent de travers certains pilotes arrivent en fin de zoom sur la base A, c’est une bonne idée qui évite de perdre de la hauteur entre la fin de treuillage et la base A.
Le ballast s’oppose à la montée du planeur : Cependant, le vent constitue un apport d’énergie qui permet de compenser la tension du fil perdue par le lest. Ainsi par vent fort, les treuillages ballastés restent très bons, surtout si le planeur parvient à conserver une grande vitesse avant le zoom. En effet, ballasté, le planeur a une énergie cinétique supérieure a quand il est à vide, énergie cinétique à transformer en énergie potentielle pendant le zoom (prise d’altitude).
Mais par vent faible, le lest handicape le planeur pendant la montée, alors il vaut mieux privilégier l’altitude au départ de la vitesse que le lest afin de faire de bonnes trajectoires et faire un bon temps.
Il est donc nécessaire de faire un compromis entre altitude finale et vitesse sur trajectoire. Ainsi, si le planeur accélère vite (profil fin entre autres) il n’est pas nécessaire de monter beaucoup de plomb. Au contraire, d’autres planeurs nécessitent plus d’un kg de plomb pour accélérer correctement et garder la vitesse (profil épais), ce qui est gênant par vent faible ou vent dans le dos .
Ce qui explique la nouvelle génération de planeurs, profil plus fin pour améliorer la vitesse, planeur plus léger pour compenser la Vz mini plus forte de ce profil fin, de l’envergure et de l’allongement pour améliorer le treuillage et la distance dans toutes les conditions de vent, oui mais pas trop sinon la vitesse se dégrade. Tout est affaire de compromis, et notre planeur doit être bon pour toutes les épreuves. Pour notre plus grand plaisir, la recherche constante a amélioré d’une façon significative les performances de nos planeurs. J’espère que cet article répond à vos interrogations et vous permettra de progresser dans ce loisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Science du Ballastage !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Science du Ballastage !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ballastage
» Ballast
» Quantités de Ballast et flocage HO
» question ballast voie c
» Vol de pente à la Dune du Pyla...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.F3News.fr  :: Les news du F3x ! :: Un peu de technique F3x-
Sauter vers: