www.F3News.fr

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vrille à plat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Vrille à plat.   Ven 24 Fév 2012 - 12:26

Bonjour.
Le sujet a été évoqué par Patrick.
Je relance dans "voltige":
J'en sait peu sur le sujet, la vrille à plat est caractérisée par une trajectoire hélicoïdale qui passe près du CG de l'aéronef.
Comme dans toute vrille, il y a décrochage de l'aile (ou d'une partie?). là, l'aile "regarde" l'horizon, pas le sol. (c'est très mal exprimé, désolé)
Dans mes souvenirs, c'est (éventuellement?) le fait d'un centrage arrière. (corrigez moi si je me trompe).
J'avais posé cette question: est ce que ce centrage arrière peut être le fait d'une modification de la géométrie (le CG ne bougeant pas) du à un très grand changement d'incidence de la profondeur.
Qui ne serait souhaitable que sur des appareils fait pour l'acro?
Cris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 720
Localisation : 13
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Vrille à plat.   Ven 24 Fév 2012 - 13:00

mon trés humble avis car je ne maitrise pas :
les vrilles sont plus ou moins aplaties, sachant que, plus la vrille est plate, plus il est long d'en sortir (sur certains appareils, c'est même impossible... mais je ne sais pas si c'est le cas pour mes planeurs). Lorsque l'on met les ailerons à l'extérieur de la vrille (si vrille à gauche, manche ailerons à droite), on aplatit la vrille (oncore mieux en tirant sur le manche), ce qui la rend plus stable mais augmente le temps nécessaire pour en sortir une fois que l'on apporte les actions correctrices (manche ail. à gauche et profondeur à piquer). A l'inverse, des ailerons dans le sens de la vrille désaplatissent la vrille. La raison tient à la trainée engendrée par l'aile décrochée : dans une vrille à gauche, l'aile gauche est décrochée. Lorsque l'on met du manche à droite, on augmente la trainée de l'aile gauche, ce qui la ralentit encore et augmente la cadence vers la gauche.
perso, centré neutre j'évitais plus de 3 tours...et tres haut car la prof masquée par la dérive devient de - en - efficace mème avec un fort barquage (30° max) et il arrive de faire un ou 2 tours de trop, là c'est chaud.
jamais volé centré arrière ( la vrille bien plate est facile à stabiliser...jusqu'au sol)
What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Vrille à plat.   Ven 24 Fév 2012 - 16:37

Salut André.
Merci pour ton humble avis, je ne connaissait que la procédure standart de sortie. (aileron au neutre, manche secteur avant, palonnier contre).

Je peux t'expliquer comment m'est venue cette idée de centrage qui recule(en vol): sur le manuel de vol du LS4, il est précisé qu'en glissade, le centrage recule. et qu'il faut agir en conséquence: majorer ou bien tenir sa vitesse (je ne souviens plus exactement).
Mais je ne sait pas si c'est du à un effet de masquage de l'empennage ou le fait de la géométrie du planeur.

De ton avis, je retiens qu'on peux volontairement essayer de passer de vrille à vrille à plat, sur n'importe quel aéronef.
C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 720
Localisation : 13
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Vrille à plat.   Ven 24 Fév 2012 - 19:50

bonsoir Christophe,

Citation :
Je peux t'expliquer comment m'est venue cette idée de centrage qui recule(en vol): sur le manuel de vol du LS4, il est précisé qu'en glissade, le centrage recule. et qu'il faut agir en conséquence: majorer ou bien tenir sa vitesse (je ne souviens plus exactement).
Mais je ne sait pas si c'est du à un effet de masquage de l'empennage ou le fait de la géométrie du planeur.
j'ai capté :
sur que la résultante aérodynamique se ballade beaucoup plus qu'en glissade : attaque oblique du fuso + aile interne en décrochage + 1/2 stab interne bien masqué par la dérive....là, je me retire, il y a plein d'ingé aéro et de vrais voltigeurs sur le forum pour expliquer ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Vrille à plat.   Sam 25 Fév 2012 - 15:50

Oui, la résultante doit se déplacer... et aussi rester déplacée puisque la vrille à plat peut être assez stable.

J'ai cherché des infos et j'en ai trouvé dans des compte rendu d'accidents.
La sortie de vrille à plat est une manoeuvre qui peux réussir si l'aileron extérieur est à une incidence acceptable. C'est la seule gouverne qui est éventuellement ventilée correctement.
Les procédures de sortie de vrille à plat sont variées: pas la même sur un CAP10 ou sur un CAP10C dont les gouvernes sont plus dimensionnées.
Le pilote doit être capable de positionner son manche avec précision dans l'unique position susceptible de passer de vrille à plat à vrille piquée. (pas de ressort de rappel au neutre)
Le pilote ne pilote pas: il met ses gouvernes là ou le manuel dit qu'il faut. et il attends...
Je ne savais pas que c'était aussi critique sur des avions de voltige. il y a eu des accidents sur des biplaces, du fait de la position du pilote décalée de l'axe et de la difficulté de trouvé cette position du manche...
inversement, la vrille piquée peut être aplatie avec les ailerons contre le sens de rotation, comme tu me l'a expliqué.
Le centrage arrière est un facteur aggravant.

Bon weekend. C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 720
Localisation : 13
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Vrille à plat.   Sam 25 Fév 2012 - 19:58

une belle vrille à plat de mr Cahour :
http://www.youtube.com/watch?v=kscT93g9GsI&feature=colike

il faut rechercher l'article de f. cahour sur le troll (quartz de 3m à incidense variable)

encore mieux :
http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&v=J6A3-eFS7HQ&NR=1

sur celle-la , le chant du quartz : gros débattement (un max de grosse dérive, plus de 45° à cabrer à la prof, max d'incidense variable, gauchissement à contre) et 16' de double vrille à plat !...avec mini boucle suspendue !
http://www.rcpilot-online.com/Le-Chant-du-Quartz-Voltige-planeur-par-F-Cahour_a1444.html

il faudrait retrouver les articles de f.cahour sur feu rcm et RC pilot . si q'q'un pouvait les scanner je suis preneur !

andre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Cahour
rooky


Nombre de messages : 41
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Vrille à plat.   Dim 10 Mar 2013 - 19:14

Bonjour à tous les voltigeurs planeur: un planeur qui vrille à plat n'a pas d'aile décrochée!
Elles volent toutes les deux, l'une dans le bons sens BA vers l'avant, l'autre voit son bord de fuite devenir la bord d'attaque.
La vrille plate peut se passer sur le dos et sur le ventre, on peut aussi changer de sens directement à condition que le planeur soit un vrai planeur de voltige
Voir sur mon blog "voltige&planeur" sur le site de RC pilot on line en bas de la page d'accueil.
Il y a des vidéos de mes planeurs sur Youtube que l'on peut trouver par des liens sur le blog:
François Cahour.http://www.rcpilot-online.com/fcahour
Notamment "voltige au col du Joly" et dans la série des 13 vidéos, "la vrille à plat" ici à l'Aigulle Croche.
Je commence sur ce forum et j'ai tout à y apprendre, merci de votre patience.

François Cahour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rcpilot-online.com/fcahour/
andre
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 720
Localisation : 13
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Vrille à plat.   Dim 10 Mar 2013 - 19:54

bonjour François,
Citation :
un planeur qui vrille à plat n'a pas d'aile décrochée!
autant pour moi !
et j'avoue ne pas avoir encore fait de vrille à plat Shocked
j'ai bien essayé l'été dernier avec mon wifi, pas concluant par manque de débattement à la prof (60°) , absence d'incidence intégrale , manque d'assurance et dénivelé de pente trop faible ...

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Cahour
rooky


Nombre de messages : 41
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Vrille à plat.   Dim 10 Mar 2013 - 20:55

Si la vrille classique, fuselage à 45° voit les ailes du planeur toutes les deux décrochées, ce n'est effectivement pas le cas de la vrille à plat. Ceci dit même des pros de la voltige grandeur croient que l'avion est en décrochage. Je l'ai lu dans un ouvrage par ailleurs très intéressant: Libre intégral de Eric Müller.
Mais là il s'agit d'avions grandeurs, et je ne suis pas compétent.
Par contre en planeur j'en réalise depuis de nombreuses années, presque à chaque vol et les copains du club ne sont plus étonnés.
Pour applatir une vrille normale, garder profondeur à fond, dérive à fond dans un sens, mais contrer simplement aux ailerons, dans le sens contraire à la rotation obtenue par la dérive.
La profondeur maxi à 90° n'est absolument pas indispensable. Seule l'incidence différentielle est nécessaire.
C'est ce qu'avait démontré il y a plus de 30 ans l'AXEL de Jean Claude Bosquet.
Il était si peu décroché que sur un site où nous avions organisé un stage de voltige, l'Axel remontait dans la pompe.
C'est tout de même exceptionnel. C'était au Mont Clocher dans le Beaufortain.
Il faut par ailleurs que la dérive soit très puissante pour changer le sens de la vrille à plat. Attention pour que la dérive soit efficace notamment dans les renversements passés à la limite de vitesse verticale, il faut que la partie mobile de la dérive soit précédée d'un atténuateur (nom de la parie fixe) qui guide bien les filets d'air. J'ai testé plusieurs formes de dérive et ce qui répond le mieux c'est une dérive de grande surface, avec un vrai profil. La partie fixe et la partie mobile, à peu près 50%/50%. Déviation 45°.
Pour l'incidence différentielle, voir mon blog en fouillant un peu.
François Cahour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rcpilot-online.com/fcahour/
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Vrille à plat.   Dim 10 Mar 2013 - 21:46

Hello tous


François Cahour a écrit:


La profondeur maxi à 90° n'est absolument pas indispensable. Seule l'incidence différentielle est nécessaire.



Je confirme : le secret de la vrille à plat c'est l'incidence différentielle
Je ne suis jamais arrivé à faire une vraie vrille à plat sur un planeur à ailerons classiques... En théorie ça devrait être possible mais....
Par contre avec un planeur à incidence différentielle c'est facile et ça épate vraiment les foules!
L'autre secret est que le planeur doit être centré parfaitement neutre ( et surtout pas avant).

En fait quand le planeur descend en vrille à plat il fonctionne exactement comme une hélice (sauf que sur une des ailes le bord de fuite devient bord d'attaque), comme l'indique François les ailes ne sont pas vraiment décrochées.
Ainsi une petite analyse de l'hélice qui descend indique que les ailes (et donc le manche ailerons) doivent être braquées en sens inverse du sens de rotation.

Pour lancer de façon nette et précise une vrille à plat : il faut faire décrocher le planeur, lancer la vrille à la dérive (comme pour une vrille classique) et, dès que le mouvement est engagé, mettre de suite les ailerons à contre (je veux dire le manche car des ailerons il n'y en a pas).
Au plus les ailerons sont braqués à contre au plus la vitesse de rotation est grande et au plus la vitesse de chute parait lente. Sur un petit 60 pouces la vitesse de rotation peut vraiment être étonnante , un vrai ventilateur ! Par contre le planeur descend assez lentement, tout comme le ferait une hélice. On se rend bien compte que les ailes ne sont pas décrochées.

D'où ma conclusion : le planeur de voltige ultime c'est un planeur à profils symétriques, volets+ ailerons et incidence différentielle.
Il 'n'existe pas encore ( mais les planeurs de François n'en sont pas loin du tout)
Peut-être un de ces jours aurais-je le temps de m'y m'être...

TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vrille à plat.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vrille à plat.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vrille à plat.
» Figures Voltige /3D
» Une écharpe vrille au crochet
» La maquette du plat de couverture !
» Oeufs au plat (genre de tiramisu au fruit)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.F3News.fr  :: The forum voltige planeur :: Du blabla voltige planeur !!!-
Sauter vers: