www.F3News.fr

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 snap-flap et vol thermique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
andre
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 720
Localisation : 13
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: snap-flap et vol thermique   Sam 19 Nov 2011 - 16:11

Peut-on utiliser le snapflap en permanence y compris pour gratter ?
sujet de réflexion commun aux formules de gratte :f3b,j,k,2000...et d'échange d'expériences de réglages !


emprunté à l'article de Thierry "du bon usage des volets" http://pierre.rondel.free.fr/images2/snapFlapPart3/SnapPart3.htm

<<Cette question, souvent posée, contient une petite ambiguïté et appelle une réponse en deux temps:

-- oui le snapflap peut être utilisé en gratte
-- mais le réglage correspondant a toutes les chances d’être différent de celui adopté en position "vitesse"

La stratégie de réglage peut par exemple être la suivante :

-- Sur la position "gratte" les volets sont baissés dans la position "finesse max" (voir « volet et performances »). Ce qui permet à priori de parcourir le maximum de distance à la recherche de la pompe tant désirée.

-- Une fois celle-ci trouvée on peut l'enrouler en positionnant les volets de façon à avoir le meilleur taux de montée possible. Le snapflap peut fort bien être utilisé dans ce but.

- Manche au neutre les volets sont baissés de 3mm (3°) et la profondeur et à -1mm (compensation à piquer).

- Manche à Cabré les volet sont baissés de 10mm (10°) et la profondeur est à +1.3mm soit un débattement total de la profondeur est de 2.3mm.
>>

dans http://pierre.rondel.free.fr/images4/HistoireDeStab/Snapflap_et_Cz_de_stab.pdf
tu as conclu :
<<en general le débattement profondeur doit ètre réduit lorqu'on utilise le snap-flap. cette réduction est faible losque la charge ailaire est faible et le bras de levier long>>>>

Thierry, je me suis permis de plagier/couper tes articles (sans payer tes droits d'auteur Very Happy ) pour lancer le sujet. si ce n'est pas la bonne forme j'efface.

En f3k, je débraye le snap-flap par petit temps surement parcequ'il est mal réglé (pas assez de volet et trop de prof Question ) :
sur l'aspi, manche de prof cabré en butée : 6mm de profondeur (à volet) pour 4mm de volet.
je n'aurais pas pensé à donner autant se snap-flap que toi : <<Manche à Cabré les volet sont baissés de 10mm (10°) et la profondeur est à +1.3mm soit un débattement total de la profondeur est de 2.3mm>>



ton avis sur ce réglage Question et comment faut-il tenir compte du centrage trés avant sur les f3k Question




andré


Dernière édition par andre le Mer 23 Nov 2011 - 8:11, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antoine blasco
pilote amateur
pilote amateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 40
Localisation : Carpentras - 84
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Sam 19 Nov 2011 - 20:22

ma stratégie pour gratter en plaine : Je laisse effectivement du snap-flap mais seulement aux volets et la course de mes gouvernes d'ailes n'est pas réduite par rapport à une utilisation vitesse (en pente dans mon cas, je ne fait pas de F3B). Comme j'ai lu l'évangile selon Saint Platon il y a quelques années, j'ai fait des dizaines de tests en réduisant le débattement à la prof ou pas et je dois dire que si le décrochage dynamique est plus marqué en virage rapide (donc sur la tranche) sans réduire le débattement, en plaine et dans la pompe avec peu d'inclinaison du planeur, c'est du kif-kif entre débattement réduit ou pas

Dans la pompe, on sens bien un vrai coup de "pied aux fesses" lors d'un ordre à cabrer par rapport à une voilure baissée mais fixe en position gratte (plus la pompe est puissante, mieux ce caractère est visible)
Ce que je ressens : le snap en plaine aux ailerons rend la machine chatouilleuse en spirale (je vole sur SUN3 et V-ultra) > décrochage à basse vitesse en spirale serrée. Le confort est bien plus important qu'avec des snap ailerons + volets.

pour une retranscription de mes observations en l'algèbre, désolé, je ne suis qu'ingénieur à grenoble (et je porte des lunettes)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand CIVADE
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : 77 nord
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Sam 19 Nov 2011 - 20:59

antoine blasco a écrit:
ma stratégie pour gratter en plaine : Je laisse effectivement du snap-flap mais seulement aux volets et la course de mes gouvernes d'ailes n'est pas réduite par rapport à une utilisation vitesse (en pente dans mon cas, je ne fait pas de F3B). Comme j'ai lu l'évangile selon Saint Platon il y a quelques années, j'ai fais des dizaines de tests en réduisant le débattement à la prof ou pas et je dois dire que si le décrochage dynamique est plus marqué en virage rapide (donc sur la tranche) sans réduire le débattement, en plaine et dans la pompe avec peu d'inclinaison du planeur, c'est du kif-kif entre débattement réduit ou pas

Dans la pompe, on sens bien un vrai coup de "pied aux fesses" lors d'un ordre à cabrer par rapport à une voilure baissée mais fixe en position gratte (plus la pompe est puissante, mieux ce caractère est visible)
Ce que je ressens : le snap en plaine aux ailerons rend la machine chatouilleuse en spirale (je vole sur SUN3 et V-ultra) > décrochage à basse vitesse en spirale serrée. Le confort est bien plus important qu'avec des snap ailerons + volets.

pour une retranscription de mes observations en l'algèbre, désolé, je ne suis qu'ingénieur à grenoble (et je porte des lunttes)...
OUIIIII!
Ça ressemble à du vrillage négatif en spirale, plus stable, plus serré et ça marche (sur certains profils et sans vrillage de construction, me semble-t'il...)
Le prix à payer (pour de faibles charges alaires) est de décrocher dès que la pompe est moins violente mais le gain est malgré tout cash et se mesure...au décamètre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.f3k-fr.com
Fabrice ESTIVALS
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 990
Age : 48
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Sam 19 Nov 2011 - 21:17

Salut,

J'ai du snap-flap dans ma phase durée, j'aime bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.coroboral.fr
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Sam 19 Nov 2011 - 21:49


Salut André


Pas de problème pour lancer le sujet comme tu l'as fait.

Je suis preneur de toutes vos expériences concernant le snapflap en vol thermique car personnellement je n'en ai pratiquement aucune (un peu de F3K tout seul derrière chez moi, ce qui ne permet aucune comparaison digne de fois par rapport à un autre planeur de référence)


Le seul point sur lequel je souhaite insister est que le but fondamental du snapflap est moins de permettre un plus fort Cz de vol en spirale serrée que d'adapter en permanence la courbure du profil au rayon de virage de façon à en réduire la traînée (et ce que le virage soit serré ou non).
Comme indiqué dans le post sur le différentiel d'aileron je pense que le snapflap doit permettre de faire des spirale très sérrée sans avoir à mettre du différentiel inverse aux ailerons/volets


Sinon l'expérience d'Antoine confirme les calculs pour les planeurs de gratte pure (type F3K ou F3J avec une faible charge alaire et un grand bras de levier) la réduction du débattement profondeur lorsque l'on rajoute du snapflap est nettement moins grande que sur des planeur F3F ou F3B (surtout lorsqu'ils sont ballastés).

Aller demain je vais faire quelques essais avec mon Akcent2 (mais j'ai le sentiment que sans snapflap ce planeur ne serait pas très tolérant aux forts Cz...)



TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Dim 20 Nov 2011 - 14:13

"Sinon l'expérience d'Antoine confirme les calculs pour les planeurs de gratte pure (type F3K ou F3J avec une faible charge alaire et un grand bras de levier) la réduction du débattement profondeur lorsque l'on rajoute du snapflap est nettement moins grande que sur des planeur F3F ou F3B (surtout lorsqu'ils sont ballastés)."

Peut on dire aussi que ces planeurs avec un grand bras de levier sont ceux qui permettent un gain avec le snapflap?

Mon impression: est ce qu'un pilotage économe dans une masse d'air inerte nécessite un mixage? un réglage de courbure fixe n'est il pas adapté à un un vol où le pilotage ne sera pas dynamique?

Si on choisit une plage de vitesse pour régler son snapflap, ne serait il pas intéressant de viser un peu au dessus de la vitesse de finesse max. Et ainsi, avoir un réglage optimum pour les transitions quand les conditions de masse d'air sont moyennes voir bonnes. ce réglage couvrirait le cas de figure "retour vent e face". il pourrait être débrayé quand on "vole au vent" pour privilégier une autonomie en temps plutôt qu'en distance.
Est ça qu'on pourrait espérer que ce réglage couvre les besoins de courbure dans une ascendance qui nécessite des recentrages fréquents?

On ne serait pas loin d'un réglage vitesse? C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edgar
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 405
Age : 40
Localisation : Entre Saumur et Poitiers
Date d'inscription : 19/03/2011

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Dim 20 Nov 2011 - 18:55

J'aime beaucoup le snap-flap en F3K , deja pour la rotation verticale au lancer , puis a la mise a plat .

Apres en vol , ca rend le planeur beaucoup plus reactif dans la pompe je trouve .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 720
Localisation : 13
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Dim 20 Nov 2011 - 20:59

petit essai cet aprem,

avec l'aspiein ballasté 30gr, 15k de sud/est turbulant (vent des couillons) petites bulles (zero....+)

3 configurations de snap sur 3 phases de vol (débattements mesurés en mm, manche en butée)

1/ snap-flap vol 6 prof 3
30% de différentiel ailerons
spirale instable, le planeur est freiné, débuts de décrochage.

2/ snap-flap vol 6 prof 6
moins freiné, mais chatouilleux

3/ snap-flap vol 3 prof 6
volet dynamique 3
10% de différentiel ailerons
l'appoint des volets dynamiques et le diff 10%, ça amorti mieux la turbulance, spirale propre.

je vai continer en ajoutant de l'expo aux volets sur les phases 1 et 2, aprés je modifierai le diff...pour voir

andre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Dim 20 Nov 2011 - 22:09


Salut André

Moi aussi j'ai fait volé mon Akcent2 cet après-midi et je me suis livré à un petit exercice très intéressant. Cet exercice n'a pas grand rapport avec le "vrai F3K" mais il doit bien avoir une certaine signification (voire même être utile !) :

- tu lances ton planeur
- dès que tu es en haut tu passe en phase gratte et tu plonges immédiatement pour enchainer le maximum de boucles manches au ventre
- le but est (pour un braquage de volet donné) de faire varier le débattement profondeur de façon à pouvoir enchaîner le maximum de boucle possibles

Je n'ai pas pu finir l'expérimentation parce que j'ai fait ça en fin de séance et que la batterie était vide mais je trouve les premiers résultats intéressants voire étonnants. J'ai identifié les réglages en rentrant de la séance de vol
Les réglages volet étaient :
- lancé : volets -1.5mm
- gratte manche au neutre : volets +2mm
- gratte manche à fond : volets +6mm

Pour la profondeur :
6mm => 4 boucles (les boucles sont relativement grandes et le planeur manque de vitesse au sommet)
8mm => 4 boucles (les boucles sont nettement plus serrées et on sent bien que l'on n'est pas loin du déclenché : le planeur se freine)
7mm => 6 à 7 boucles ( par rapport aux 2 autres conf le planeur semble bien mieux conserver son énergie)



On utilise ce genre de procédure en F3F pour dégrossir les réglages de snapflap. Le gros avantage en F3K c'est que on part toujours à peu près avec la même énergie (la même hauteur).
Ce qui m'a étonné, c'est de constater une telle différence dans la conservation d'énergie pour de si faibles variations du réglage de la profondeur.

Reste à refaire ces manip pour confirmer tout ça et à voir quel intérêt tout ceci peut avoir en F3K....

TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Dim 20 Nov 2011 - 22:14

c h r i s t o p h e a écrit:


Peut on dire aussi que ces planeurs avec un grand bras de levier sont ceux qui permettent un gain avec le snapflap?

.

Non je pense que le gain est indépendant de la longueur du bras de levier.

Par contre un long bras de levier permet a priori des réglages plus faciles quand les planeurs sont fortement chargés (mais les F3K ou F3J ne sont pas concernés)

TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 720
Localisation : 13
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Dim 20 Nov 2011 - 23:04

thierry,

je pensais que test de la boucle était + adapté au réglage du snap pour la vitesse/voltige, je suis curienx du résultat que je vai avoir mardi aprem !

le centrage a une influance sur ce réglage : on est centrée trés avant pour faciliter la lecture des thermiques (lire l'effet de rafale quand on rentre dans la bulle) ce qui nécessite + de débattement à la prof (pour un centrage neutre propice à la vitesse il en faudrait beaucoup moins)
on serait donc centré trop avant pour un snap réglé pour la vitesse ?

andré

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Lun 21 Nov 2011 - 7:40

andre a écrit:
thierry,

je pensais que test de la boucle était + adapté au réglage du snap pour la vitesse/voltige, je suis curienx du résultat que je vai avoir mardi aprem !

le centrage a une influance sur ce réglage : on est centrée trés avant pour faciliter la lecture des thermiques (lire l'effet de rafale quand on rentre dans la bulle) ce qui nécessite + de débattement à la prof (pour un centrage neutre propice à la vitesse il en faudrait beaucoup moins)
on serait donc centré trop avant pour un snap réglé pour la vitesse ?

andré


Effectivement ce test est logiquement plus adapté aux réglages pour la vitesse et la voltige. Mais j'ai quand même voulu voir ce que ça donnait et j'ai été surpris du résultat. Reste à l'analyser pour voir si cette manip a un intérêt quelconque en F3K.
En tout cas elle semble montrer qu'en F3K comme en F3F/F3B le snapflap n'est pas un mixage que l'on peut ajouter sans reprendre le débattement profondeur et l'ajuster finement.

Pour le centrage, j'avoue ne pas savoir exactement si je suis centré avec une forte marge statique (très avant) ou non.
Je ne dois pas être très avant car en y repensant je n'ai pas le sentiment qu'il remonte fortement dans le piqué.

DE toute façon un centrage trop avant n'est pas adapté à la vitesse car le planeur remonte quand il accélère?

TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Hyperbee
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 4119
Age : 40
Localisation : Lons le Saunier
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Lun 21 Nov 2011 - 11:42

Comment çà, Thierry, tu n'as pas encore fait la rétro conception du modèle ?! clown clown
çà m'étonne de toi Razz drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu S
pilote national
pilote national
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 38
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Mar 22 Nov 2011 - 8:10

Thierry Platon a écrit:


Ce qui m'a étonné, c'est de constater une telle différence dans la conservation d'énergie pour de si faibles variations du réglage de la profondeur.


Salut

rigolo ta manip, ca me fait penser a une facon de determiner la polaire...
En effet, 1 position de profondeur = 1 Cz donc chaque reglage revient a mesurer un point de la poalire du planeur !!
avec de la trajecto on pourrais faire des mesures quantative : Rayon de virage + vitesse <-> Cz
nombre de cycle = mesure de la puissance de la trainée
Bref je delire un peu là, mais a peine...

Sinon vu qu'on regle les planeurs centré plutot arriere, des tres faibles variation de profondeur change pas mal le Cz.

Matthieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sailplane-matscherrer.blogspot.com/
Matthieu S
pilote national
pilote national
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 38
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Mar 22 Nov 2011 - 8:15

Les règles de reglage du snap flap de Thierry sont tres orientée vol "dynamique".

Une idée a essayer pour tirer le benefice de la methode sans problème pour les phases de "floatiing" pourrait etre la suivante :
Saturer la valeur max de creusement du profil qu'on accepte (xmm de volet)
- dans les conf faiblement creusée, on utilise du snap sur toute la plage autorisé
- dans les conf gratte on utilise vraiment du flap jusqu'a la butée de flap, apres la profondeur continue seule

Comme ca on ne depasse jamais un cambrure deraisonnable
L'inconvenient est de generer potentiellement une discontinuité de comportement, mais dans les phases de floating accroché au Czmax c'ets peut etre mieux comme ca pour eviter le decrochage/la perte d'energie.

qu'en pensez vous ?

Matthieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sailplane-matscherrer.blogspot.com/
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Mar 22 Nov 2011 - 21:21

Matthieu S a écrit:
Thierry Platon a écrit:


Ce qui m'a étonné, c'est de constater une telle différence dans la conservation d'énergie pour de si faibles variations du réglage de la profondeur.


Salut

rigolo ta manip, ca me fait penser a une facon de determiner la polaire...
En effet, 1 position de profondeur = 1 Cz donc chaque reglage revient a mesurer un point de la poalire du planeur !!
avec de la trajecto on pourrais faire des mesures quantative : Rayon de virage + vitesse <-> Cz
nombre de cycle = mesure de la puissance de la trainée
Bref je delire un peu là, mais a peine...

Sinon vu qu'on regle les planeurs centré plutot arriere, des tres faibles variation de profondeur change pas mal le Cz.

Matthieu

Salut Matthieu

Oui c'est bien l'idée : essayer de se faire une idée de la puissance dissipée par la traînée en comptant le nombre de boucle.

Par contre quand on fait une boucle on n'est pas à un Cz fixe du fait de la pesanteur qui s'ajoute ou qui se retranche suivant que l'on est en bas ou en haut de la boucle. La vitesse du planeur varie également beaucoup entre le bas et le haut. Comme la traînée est proportionnelle au carré de la vitesse l'énergie dissipée est beaucoup plus forte dans le bas de la boucle qu'en haut. Le test est donc surtout représentatif d'un réglage correspondant au légèrement plus faible que leCz en bas de la boucle. En F3F il semble que le résultat obtenu avec cette approche soit relativement proche du bon réglage pour un virage F3F.

En F3K on est peut être pas loin du réglage optimum pour une spirale très serrée. L'avantage par rapport au F3F c'est que quand on répète la manip plusieurs fois l'énergie initiale est beaucoup plus constante : c'est celle que le pilote donne à son planeur lors du lancé !


TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Mar 22 Nov 2011 - 21:30

Matthieu S a écrit:
Les règles de reglage du snap flap de Thierry sont tres orientée vol "dynamique".

Une idée a essayer pour tirer le benefice de la methode sans problème pour les phases de "floatiing" pourrait etre la suivante :
Saturer la valeur max de creusement du profil qu'on accepte (xmm de volet)
- dans les conf faiblement creusée, on utilise du snap sur toute la plage autorisé
- dans les conf gratte on utilise vraiment du flap jusqu'a la butée de flap, apres la profondeur continue seule

Comme ca on ne depasse jamais un cambrure deraisonnable
L'inconvenient est de generer potentiellement une discontinuité de comportement, mais dans les phases de floating accroché au Czmax c'ets peut etre mieux comme ca pour eviter le decrochage/la perte d'energie.

qu'en pensez vous ?

Matthieu

Curieusement la manip que tu décris est celle que j'emploie en voltige mais pour une tout autre raison.
En voltige si on emploie la méthode des boucles alors le planeur ne peut plus décrocher (normal c'est un peu le but !). Donc plus moyen de faire des figures déclenchées. Pour éviter cet inconvénient je limite le débattement des flaps à une certaine valeur et au delà la profondeur continue seule pour aller jusqu'au décrochage du profil.

Bon en F3K le but n'est certainement pas de faire des déclenchés, et je ne vois pas exactement l'intérêt de ta proposition ?

TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deguelle J-Bastien
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 34
Localisation : Labastide St Pierre 82
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Mar 22 Nov 2011 - 22:06

Je pense ne pas me tromper en disant que c'est pour ne pas cumuler les volets en position gratte avec le snap actif. Du coup tu gardes la même proportion volet profondeur manche en butée que tu sois en thermique ou en lisse. C'est que je fais aussi en f3f.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 720
Localisation : 13
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Mar 22 Nov 2011 - 22:18

je fais ça manuellement avec les volets dynamiques sur l'aspirin (aussi en voltige)
Citation :
3/ snap-flap vol 3 prof 6
volet dynamique 3
10% de différentiel ailerons
l'appoint des volets dynamiques et le diff 10%, ça amorti mieux la turbulance, spirale propre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Mar 22 Nov 2011 - 23:12

Deguelle J-Bastien a écrit:
Je pense ne pas me tromper en disant que c'est pour ne pas cumuler les volets en position gratte avec le snap actif. Du coup tu gardes la même proportion volet profondeur manche en butée que tu sois en thermique ou en lisse. C'est que je fais aussi en f3f.


Ben j'sais pas.

En F3F ça ne me parait pas idiot car en virage vitesse tout comme en prise d'altitude on cherche un braquage de volet qui donne la finesse max du planeur

En F3K J'ai plutôt le sentiment qu'il y a intérêt à ce que dans la phase gratte le neutre des volet soit réglé pour donner la finesse max du planeur (on est donc trimé pour le Cz à finesse max) et que lorsqu'on tire sur le manche un peu plus de volet permet de minimiser la traînée pour un Cz plus important correspondant au rayon de virage (Vz mini)

TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu S
pilote national
pilote national
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 38
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Mer 23 Nov 2011 - 7:35

Thierry Platon a écrit:
Deguelle J-Bastien a écrit:
Je pense ne pas me tromper en disant que c'est pour ne pas cumuler les volets en position gratte avec le snap actif. Du coup tu gardes la même proportion volet profondeur manche en butée que tu sois en thermique ou en lisse. C'est que je fais aussi en f3f.


Ben j'sais pas.

En F3F ça ne me parait pas idiot car en virage vitesse tout comme en prise d'altitude on cherche un braquage de volet qui donne la finesse max du planeur

En F3K J'ai plutôt le sentiment qu'il y a intérêt à ce que dans la phase gratte le neutre des volet soit réglé pour donner la finesse max du planeur (on est donc trimé pour le Cz à finesse max) et que lorsqu'on tire sur le manche un peu plus de volet permet de minimiser la traînée pour un Cz plus important correspondant au rayon de virage (Vz mini)

TP

oui c'etait l'idée.
Au dela d'une certaine quantité de volet, le profil n'en peut plus et se dégrade si on dépasse un certain seuil de volet. En "floating" à tres bas Re cette quantité de volet est plus petite qu'en volant plus vite (plus bas Cz et/ou ballast) d'où je pense les pilotes qui rapportent que le snap freine abusivement.
Pour palier à ca, en pratique il suffit de voler un peu plus vite et en force pour gagner un peu de marge... Le type de reglage proposé permettrait il de s'approcher 1 peu plus de la limite sans la depasser ? Je ne sais pas.

Le reglage ideal en pompe n'est pas necessairement le meme que pour le floating : je pense qu'il ne faut pas etre trop rigide sur ce qu'on optimise (Cx/Cz, Cx/Cz^1.5,...). De la meme facon qu'il vaut mieux mal piloter mais au bon endroit, il vaut mieux trainer un peu plus et virer plus court tout en faisant ce qu'on veut du planeur.

Matthieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sailplane-matscherrer.blogspot.com/
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Mer 23 Nov 2011 - 21:56

Matthieu S a écrit:


Au delà d'une certaine quantité de volet, le profil n'en peut plus et se dégrade si on dépasse un certain seuil de volet.


Je me suis toujours posé 2 questions à ce sujet :
- Xfoil est-il vraiment représentatif aux forts braquages de volet ?
- Si il y a une limite à ne pas dépasser comment la déterminer grâce à Xfoil ?

Mais je n'ai pas trouvé de réponse....

TP



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Jeu 24 Nov 2011 - 0:55

Salut.
j'essaie de comprendre la différence entre utilisation de volets "statique" ou "dynamique".

De nombreux pilotes utilisent les volets au neutre dans une plage de vitesses,
bas en dessous de cette plage, pour voler lentement,
haut au dessus de cette plage, pour voler vite.

Intuitivement, je conclue qu'il jouent de la courbure pour modifier avantageusement la polaire (Vi/Vz) du planeur.
Si on avait les polaires pour chaque position de volet, on les superposerait et ça donnerait notre polaire optimisée et les choix de courbure à faire en fonction de la vitesse?

Là, on est en ligne droite. Donc il faudrait refaire les polaires en virages pour être mieux renseignés.
avec des performances dégradées en virage.. Sad Twisted Evil

Les pilotes qui utilisent un mixage snap flap connaissent un mixage adapté aux courses en suivant la méthode des boucles enchainées.

La situation est différente: à n'importe quelle vitesse, un ordre à la profondeur change la courbure. elle peut être positive à grande vitesse mais c'est pas un problème! si elle est très positive à grande vitesse, il y a virage ou ressource donc des besoins en portances?

Si on considère un troisième groupe de pilotes qui n'a pas de volets sur ses planeurs,

dans les trois cas, on peux piloter nos "besoins en portance".(?)

dans les deux premiers, on optimise la trainée avec des résultats différents.

Avec le snap flap, on règle nos besoins en portance par combinaisons de: changement d'incidence et changement de courbure.

Dans le premier cas (bis), on a un réglage adapté à un vol en ligne droite, peu de virages, peu de variations d'assiette?

Dans le deuxième cas (bis), le réglage snap flap prétends optimiser un vol plus réaliste, fait nombreuses variations d'assiette et d'inclinaison?

Bye. Cris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: snap flap- callage de l'aile- F3k   Sam 10 Déc 2011 - 0:23

Bonjour.
Je cherche à optimiser un calage d'aile type SG2 sur un fuselage à peine différent de celui du SG2, sans pylône.

Je pourrais copier le calage du SG2 (c'est peut être ce que je ferais..) et être optimum.

La question, c'est: y a t'il un autre optimum à trouver si on prévoit l'utilisation de Snap-flaps?

Il me semble que le calage du SG2 a pour objectif de limiter la trainée du fuselage au lancer. Et en utilisant la courbure, la trainée du fuselage doit être limitée à d'autres "allures"


Finalement, le calage d'origine n'est il pas le même optimum? il resterai à trouver le bon réglage de mixage pour espérer être gagnant avec le snap-flap?

C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   Sam 10 Déc 2011 - 9:43

c h r i s t o p h e a écrit:
Bonjour.
Je cherche à optimiser un calage d'aile type SG2 sur un fuselage à peine différent de celui du SG2, sans pylône.

Je pourrais copier le calage du SG2 (c'est peut être ce que je ferais..) et être optimum.

La question, c'est: y a t'il un autre optimum à trouver si on prévoit l'utilisation de Snap-flaps?

Il me semble que le calage du SG2 a pour objectif de limiter la trainée du fuselage au lancer. Et en utilisant la courbure, la trainée du fuselage doit être limitée à d'autres "allures"


Finalement, le calage d'origine n'est il pas le même optimum? il resterai à trouver le bon réglage de mixage pour espérer être gagnant avec le snap-flap?

C.

Salut Christophe

Voilà une bonne question.
La réponse est oui le calage d'aile est très différent suivant que l'on est en lisse ou que l'on utilise les volets.
Maintenant on peut très bien utiliser les volets (mettre une valeur fixe de volet) sans nécessairement utiliser un mixage snapflap.

Imaginons que l'on veuille régler un planeur pour être en finesse max et que le Cz.profil de vol correspondant à ce point de vol soit Cz=0.6

- pour un profil AG455 en lisse il faut être à environ 3.5° d'incidence (d'après profili). Il faudrait donc caler l'aile à cette incidence pour minimiser la traînée du fuseau. Dans les mêmes conditions il faudra augmenter l'incidence globale du planeur de 3° si je veux voler à Cz.profil =0.9

- si j'utilise 3° de volet fixe il ne faut plus que 2° d'incidence pour voler au même Cz (mais avec 20% de traînée profil en moins !). Donc il faut caler l'aile à 2° pour avoir une incidence nulle sur le fuselage. Mais si je vole à Cz=0.9 le fuselage aura comme ci-dessus une incidence de 3°

-si j'utilise 3° de volet et un mixage snapflap il faut caler l'aile à 2° et pour voler à Cz=0.9 je vais baisser les volets de 3° ou 4° supplémentaires (et gagner encore en traînée par rapport au cas ci-dessus) mais l'incidence de vol optimale restera proche de 2°. Donc mon fuseau reste à 0° d'incidence, ce qui fait que je gagne également sur la traînée du fuselage. C'est un des intérêts du snapflap.


Conclusion : je ne connais pas le calage du SG2 mais je suppose que Mark a tenu compte de l'utilisation des volets (au moins en fixe) donc je ne changerais rien a priori.

TP

PS : les chiffres ci-dessus sont purement pifométriques. Mais la démarche précise est facile à faire avec Xfoil/profili/XFLR5




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: snap-flap et vol thermique   

Revenir en haut Aller en bas
 
snap-flap et vol thermique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.F3News.fr  :: Les news du F3x ! :: Un peu de technique F3x-
Sauter vers: