www.F3News.fr

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fuselage planche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Sam 17 Juil 2010 - 11:29

Salut.
Voici un exemple de fuselage monotype, avec une mousse tournée, stratifiée, et apprêt, mastic, ponçage..

La rondelle au milieu permet d' avoir une forme mâle/femelle.

Cette ogive m'a servi à faire un moule après que j'ai perdu une ogive en vol (dans un rotor) sur un autre planeur. c'était le même diamètre!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Sam 17 Juil 2010 - 11:36

Et le fuselage "plancha"

qui sera aussi avec ogive

Et qui n'est pas épais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Sam 17 Juil 2010 - 12:11

Les longues méditations sur un fuselage de voltigeur ont été fort instructives.
la notion de foyer latéral est apparue dans le débat, ce qui n'aurais pas été le cas pour un fuselage de f3f.
Il y a d'autre questions qui se posent quand on pense au vol sur la tranche (sans que ce soit une finalité absolue, le vol ventre, dos..c'est pas mal aussi)
Par exemple, la flèche de l'aile: en vol tranche, le fuselage deviens surface portante. Vu les qualités de cette aile de très faible allongement, on sait que le vol tranche ne vas pas durer indéfiniment mais on peux espérer un comportement plus ou moins sain. Le fuselage ne peux porter que dans une certaine plage d'incidence, la dérive servant à controler cette incidence. Je me demande si la flèche positive de l'aile n'est pas un facteur stabilisant pour la tenue de l'assiette en vol tranche? du fait de la diminution de surface projetée du BA d'une des deux ailes sur les fortes variations d'incidence..
Il y a aussi la perpendicularité de l'articulation de la gouverne de direction: un angle important entre cette articulation et la perpendiculaire devrait compliquer la tenue de cap en vol tranche? Cris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Ven 19 Nov 2010 - 0:58


Finalement, j'ai retenu l'option sous-ogive.
Ou bien l'option ruban de renfort en fibre qui cercle la platine radio, qui passe par l'emplanture et éventuellement qui renforce la poutre qui est étroite. (dans l'axe du trait blanc sur l'image)
-

-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Jeu 10 Mar 2011 - 20:06

Bonjour.
ça avance.. je suis en train de monter le premier fuselage.
J'ai utilisé Ciné-gouvernes pour optimiser les commandes.
N'étant pas habitué aux stabs en croix pendulaires (Marc, tu vois, je fait un effort!), quelqu'un peux il me dire quels débattements prévoir (environ). Avec et sans snap flap?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Jeu 10 Mar 2011 - 21:14


Salut Christophe,

C'est marrant ta question parce qu'aujourd'hui même je viens de commencer à travailler sur la comparaison stab pendulaire/ stab à volet !

Il faut encore vérifier les calculs, mais en gros : tu mets les mêmes débattements que sur un stab à volet (en fait un chouia plus que sur un stab à volet).


Je n'ai pas fait de mesure sur mes planeurs mais au pif ce résultat ne parait pas idiot.

TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Jeu 10 Mar 2011 - 22:06

Ok.
On aurait imaginé l'inverse: plus de surface braquée, plus de moment sur l'axe de tangage pour le monoblock?
J'ai +/-13deg et un grand palonnier pour revoir le débattement à la baisse si nécessaire avec le Sflap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Jeu 10 Mar 2011 - 22:11


Précision importante : quand je dis débattement identique je parle en mm pas en degré !

TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Jeu 10 Mar 2011 - 22:29

Et puis je suis en train de me résoudre à caler l'aile à zéro sur la ligne de vol.
Sur d'autres planeurs, préfère un calage plus positif des plans pour avoir un planeur qui n'ait pas le nez au dessus de l'horizon en vol lent.
Là c'est une aile a profil symétrique, je suppose qu'il faudra utiliser la courbure à faible vitesse. donc ça devrait donner une assiette plus "piquée" malgré le calage nul?

Sur la notice du Voltij, il est conseillé de caler aile et stab à zéro et de tenir l'assiette, sur le ventre et sur le dos, au manche ou aux volets.
Mais alors comment vérifier le centrage en vol s'il n'y a pas de vol stabilisé? C.

Ok, précision notée! en mm... plus de surface braquée mais moins d'angle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Jeu 10 Mar 2011 - 22:42

c h r i s t o p h e a écrit:
Et puis je suis en train de me résoudre à caler l'aile à zéro sur la ligne de vol.
Sur d'autres planeurs, préfère un calage plus positif des plans pour avoir un planeur qui n'ait pas le nez au dessus de l'horizon en vol lent.
Là c'est une aile a profil symétrique, je suppose qu'il faudra utiliser la courbure à faible vitesse. donc ça devrait donner une assiette plus "piquée" malgré le calage nul?

Sur la notice du Voltij, il est conseillé de caler aile et stab à zéro et de tenir l'assiette, sur le ventre et sur le dos, au manche ou aux volets.
Mais alors comment vérifier le centrage en vol s'il n'y a pas de vol stabilisé? C.

Ok, précision notée! en mm... plus de surface braquée mais moins d'angle.

Le gros avantage des profils symétriques et des planeurs qui doivent voler aussi bien sur le ventre que sur le dos c'est qu'il n'y a pas de question à ce poser sur les calages : tu mets tout à zéro !

Le calage n'a rien à voir avec la stabilité: celle-ci ne dépend que du centrage

C'est d'ailleurs en réfléchissant au calage et au centrage des planeurs à profils symétriques que j'ai commencé à comprendre que toute les histoires de "centrage au centre de poussée de l'aile" n'étaient que des balivernes

TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Jeu 10 Mar 2011 - 23:00

Je crois comprendre: le planeur est centré, il est stable.

Mais si tu lances le planeur (profil symétrique) tout à zéro, il est stable mais il vas voler très vite, non?
pour voler moins vite, il faudrait le trimmer à cabrer ?

Donc, si je veux vérifier le centrage par le test du piqué, c'est bien "trimmé" pour un vol relativement lent que le test pourra commencer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Jeu 10 Mar 2011 - 23:10

c h r i s t o p h e a écrit:
Je crois comprendre: le planeur est centré, il est stable.

Mais si tu lances le planeur (profil symétrique) tout à zéro, il est stable mais il vas voler très vite, non?
pour voler moins vite, il faudrait le trimmer à cabrer ?

Donc, si je veux vérifier le centrage par le test du piqué, c'est bien "trimmé" pour un vol relativement lent que le test pourra commencer?

Non si tu lances un planeur centré neutre et correctement trimé, il peut voler vite ou lentement avec le même trim sans rien toucher.

Et pour un profil symétrique ce réglage correspond à des calages tout à zéro.

TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Jeu 10 Mar 2011 - 23:19

Bon sang, mais c'est bien sur!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Sam 12 Mar 2011 - 12:08

Merci pour cette remise à l'heure..

Hier, j'ai regardé une vidéo de F Cahours qui fait de la voltige avec un Quartz.
Il fait des vrilles à plat.
Dans mes souvenir, la vrille à plat est la conséquence d'un centrage arrière.
Sur la vidéo, on voit que le débattement de la profondeur est très important.
Est il possible qu'avec ce très fort débattement, la surface de stab "vue" soit réduite et que ce soit équivalent à une modification de la géométrie du planeur où le centrage serait "virtuellement" reculé, rendant la vrille à plat possible?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc PUJOL
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1768
Age : 53
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Sam 12 Mar 2011 - 12:18

Je dirai que le stab même décroché génère un effort suffisant pour garder le fuselage a plat aile décroché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé
pilote amateur
pilote amateur
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 35
Localisation : Orchamps-Vennes/Doubs/Franche Comté
Date d'inscription : 30/12/2010

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Mar 22 Mar 2011 - 11:23

Je suis ce post avec attention car je suis en train de realiser un planeur de voltige avec un fuselage "optimisé".
Longueur 1m45 pour 2m50 d'envergure (profil TP66)
si des personnes pourraient donner leur avis ca m'interesserait.
voici la photo:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Mer 23 Mar 2011 - 11:22

Salut Hervé.
Bientôt les moules!

Tu as du remarquer qu'avec un fuselage très étroit, il faut un master très droit. et un calage précis dans le plan de joint.

J'ai fait comme toi, un moule de fuselage sans karmans. pour éventuellement jouer sur la position de l'aile et du stab.
Pourtant, marquer ces positions avec précision dans le moule, c'est pas mal pour la suite, si on est fixé sur les positions de l'aile et du stab. A+. C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Mer 23 Mar 2011 - 11:30

Moi, j'en suis là: ailerons à découper et toutes les commandes à faire:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé
pilote amateur
pilote amateur
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 35
Localisation : Orchamps-Vennes/Doubs/Franche Comté
Date d'inscription : 30/12/2010

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Mer 23 Mar 2011 - 11:39

Eh oui bientot les moules enfin du concret...
C'est vrai que le master demande beaucoups de precision mais ça en vaut vraiment la peine.
Le fuselage fait 6cm au niveau des ailes et effectivement il y a une partie plate à cet endroit pour des raisons deja evoquées ulterieurement.
Ca avance bien de votre coté mais vous avez deja moulé un fuselage ou c'est le master qu'on voit sur la photo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé
pilote amateur
pilote amateur
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 35
Localisation : Orchamps-Vennes/Doubs/Franche Comté
Date d'inscription : 30/12/2010

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Mer 23 Mar 2011 - 11:41

dsl j'avais pas vu que vous aviez une ogive!beau boulot!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Mer 23 Mar 2011 - 12:49

C'est le premier fuselage.
L'ogive:


Avec les éléments de radio posés pour voir le centage.

On peux se tutoyer..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Jeu 24 Mar 2011 - 0:06

Pour faciliter la découpe des tissus qui dépassent à l'arrière de la dérive, sur la sous ogive et sur l'ogive, j'ai arrêté le moule sur un plan. avoir cette arrête nette permet de couper les tissus facilement pendant la polymérisation. La surface est lisse, elle peux être cirée.
Quand tu démoules, il n'y a rien a faire. le fuselage est prêt.
J'ai finalement arrêté le moule sur tous les bords pour avoir des angles qui le rigidifient. C'est pas forcement nécessaire (d'être très rigide), s'il y a de bons pions de centrage.
Un truc bien, c'est de placer les pions pour ne pas qu'ils compliquent la fermeture du moule, quand il faut pousser les tissus à l'intérieur.
Bon courage.

Le plan qui "arrête le moule sur la dérive":
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
basile ginel
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 668
Age : 31
Localisation : salon de provence
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Ven 14 Oct 2011 - 23:32

bonjour,
je suis de plus en plus tenté de me lancer dans la fabrication d'un nouveau fuselage pour un planeur de voltiqe que je m'etais fait il y a quelques années:



C'est un profil symétrique (mg05) de 2m20 avec une énorme surface latérale: on pouvait faire avec un poil de vitesse des passages tranches hyper longs...
Cependant il était un peu lourd et du coup pas trés agréable à piloter...

Je voudrais donc me faire un fuselage plus léger tout en gardant des bonnes perfos en tranche.

En lisant attentivement ce post sur les fuseaux planches j'ai pensé aux trucs suivants:

On veut le comportement en lacet suivant:
-Grande stabilité sur trajectoire lorsque la dérive est au neutre.
-Portance latérale importante et facile à gérer en vol tranche :pas d'effets "parasites"

Pour le premier point, il faut augmenter le volume de dérive par rapport à un planeur classique.

Le deuxième point amène la notion de foyer latéral du fuselage, mais j'ajouterai une précision: il faut parler à mon avis du foyer "gouverne libre"... en gros le foyer du fuselage seul, sans la gouverne de dérive (ou câbles de commande coupés): en vol tranche planeur, la partie mobile de la dérive ne porte quasiment pas ou même déporte car elle est braquée...
Un des paramètres les plus influents a mon avis sur la position de ce foyer est la surface fixe de dérive.

Je serai curieux de savoir ou est situé le "foyer latéral gouverne libre" des planeurs de voltige qui cartonnent... une intuition pour avoir un comportement sain serait de s'arranger pour que ce point soit au foyer aile+stab...
On peut même pousser le raisonnement et obtenir un planeur instable en lacet lorsque la gouverne de dérive est braquée (une dérive monobloc qui débat à 90°, et on a un madslide qui fait des flips tranche...)

Voilà,
en tout cas vos fuselages c'est du beau boulot, chapeau!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Jeu 27 Oct 2011 - 18:06

Salut Basile.
On peux se tutoyer, on s'est déjà croisé à StAub il y a un an.

En réfléchissant aux questions de foyer latéral, je me suis demandé si ces planeurs appréciés pour leur tenue tranche demandaient un ordre du palonnier coté ciel ou coté terre.
Thierry a eu une réponse immédiate: plutôt coté ciel, donc dérive dé-porteuse puisque le planeur dans cette position est forcement centré avant.
Pour ne pas être centré avant, il faudrait un foyer "tranche" plus avancé, au point que le planeur ne se gênerait pas de voler la majeure partie du temps en dérapage .
Encore plus avancé, est ce qu'on n'aurais pas un planeur stable dans le sens inverse?

Pour déterminer ce foyer, on peux le faire face au vent avec une ficelle et un plomb collé à la patafix. je le ferais pour le mien.

Tu as vu sur les photos que j'ai opté pour une dérive avec un bon allongement (comme toi), pas de sous dérive, pas forme de verrière en relief. Le fuselage est presque symétrique.
J'ai voulu réduire la trainée du fuselage pour profiter du profil TP42/29. et avoir un planeur qui pourrait être rapide.
Beaucoup d'efforts pour se démarquer du Voltij de M Guwang et A Maréchal..
Tout ces choix ont étés justifiés par des raisonnements alambiqués, plus ou moins inspirés sur
-la tenue tranche (tenir longtemps)
-le comportement pendant les tonneaux (brèves phases sur la tranche). j'ai revu la surface avant à la baisse..
-finalement, toutes figures de voltige, pas une en particulier.

J'espère l'essayer bientôt. Je vole très peu en ce moment. Je vais aussi faire un ou deux tirages pour qui voudrait essayer d'autres géométries, bras de leviers, profils...
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 720
Localisation : 13
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Fuselage planche   Jeu 27 Oct 2011 - 22:41

salut Christophe, Basile,

on avait abordé le sujet http://www.f3news.fr/t2390-le-wifi

Gilles (je pense qu'il nous lit) a fait un fuso planche pour la tranche sur un voltigeur à aile TP42/TP39
il devrait nous donner ses conclusions.
pour moi, je me régale avec 4 voltigeurs à profil symétrique (2 perso et un voltij et un mini-toon V2) et c'est avec celui qui a le fuso qui traine le moins que je tranche le mieux.
à mon avis les fuso plats à fort maitre couple avant sont + difficiles à maitriser.
mais mon pilotage voltige est limité à ...50m de tranche maitrisée...loin de la pente avec une bonne portance.

si ça vous intéresse je mène les fuso à st martin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuselage planche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuselage planche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Recherche Fuselage électrique pour Skorpion
» Fuselage et monokote aide!!
» [cherche] Fuselage CERES electrique TROUVE
» fuselage Shadow V + divers fuseaux et moule
» A vendre fuselage jaro muler pour ELLIPSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.F3News.fr  :: The forum voltige planeur :: Du blabla voltige planeur !!!-
Sauter vers: