www.F3News.fr

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
P. Rivet
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1077
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Ven 24 Nov 2017 - 14:51

Voilà un sujet intéressant:

Marc, en tant que responsable, comment comptes-tu organiser les échanges entre les pratiquants et le GT?

Des sujets importants méritent d'être abordés tous ensemble:

Evolution du règlement
Concours de sélection
Echanges internationaux
Entrainement de l'équipe de France
Loi drone et compétition planeur RC
Etc...

Pour le moment on ne peut pas dire que la transparence soit de mise. Les pratiquants sont informés à postériori des décisions prises, mais ne sont pas consultés avant.

Je pense que mon point de vue est partagé par d'autre d'après ce que j'ai entendu sur les terrains.

Que proposes-tu pour dynamiser les échanges et la catégorie.

Patrick.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.Rosco
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 204
Localisation : LES AILES RABELAISIENNES
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Ven 24 Nov 2017 - 16:26

Bien je suis bien d'accord avec  Thierry   et  entrainement sans moteur je le fait aussi ..!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
camier
rooky


Nombre de messages : 43
Localisation : douzat
Date d'inscription : 20/04/2016

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Ven 24 Nov 2017 - 17:48

je ne sais pas comment a était formé ce groupe de travail ........mais puisqu'il existe laissons le travailler et arrètons de lui mettre les batons dans les roues une bonne fois pour toute !!!!!!! Il porte le nom de GROUPE DE TRAVAIL donc ces a eux de travailler!!! et non a tout le monde de dire tous et n'importe quoi!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Moquereau
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 42
Localisation : Tournan en Brie
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Ven 24 Nov 2017 - 18:32

camier a écrit:
je ne sais pas comment a était formé ce groupe de travail ........mais puisqu'il existe laissons le travailler et arrètons de lui mettre les batons dans les roues une bonne fois pour toute !!!!!!! Il porte le nom de GROUPE DE TRAVAIL donc ces a eux de travailler!!! et non a tout le monde de dire tous et n'importe quoi!!!!!!

Tout à fait d’accord Alain cheers

_________________
Il vaut mieux avoir de la chance que d'être bon pilote (Joe Wurts)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.Rosco
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 204
Localisation : LES AILES RABELAISIENNES
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Ven 24 Nov 2017 - 18:41

Vue comme cela quelque part ce n’ai pas faut et que la règle soit ,
mais en mème temps lol sans critiquer et en restant courtois nous
pouvons je pence donner un avis sur ses sujets , sans que cela tourne
au pugilat et faire vivre cette formule sur le forum accepter la critique
bonne ou mauvaise sans dire tous et n'importe quoi!!!!!!
la FAI la FFAM le GT le F5J c’est SUPER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Legrand
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1148
Localisation : 18
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Ven 24 Nov 2017 - 19:55

Patrick ,

1/
Comme tu le sais , le GT a pour objectif de développer le F5j et est rapporteur de l'activité entre la FFAM et les compétiteurs .
Il n'a aucun pouvoir au sein de la FFAM , sauf celui très limité de proposer .

Et comme tu le sais aussi , la FFAM (et la FAI ) fonctionnent selon un système interne bien spécifique construit sur des dossiers , des procédures , des commissions , des sous-commissions et un respect absolu des voies hiérarchiques pour se faire entendre , même pour le groupe de travail F5J .
Et si vous n'êtes pas initié à ce genre de fonctionnement , c'est loin d'être évident .  

Ces institutions ont leurs types de fonctionnement internes , et évoluent avec lenteur .

Que ça plaise ou non , c'est comme ça .......Ou il faut s'y conformer , ou ne plus faire partie de la FFAM .  


2/
L' "administratif relationel" est donc obligatoirement nécessaire pour faire avancer officiellement les choses et il ne suffit pas de claquer les doigts et d'envoyer un mail à la FFAM en disant;  "on veut une évolution du règlement sur tel ou tel point" pour que ça se fasse , il y a toute une procédure autour qui est bien lourde (grosse institution oblige).


3/
Tu peux te présenter à la présidence de la FFAM ou monter une autre fédération française que tu affilies à la FAI pour pouvoir y insérer le F5j .

Je voterai pour toi !


4/
Quand à la transparence entre le groupe de travail et les compétiteurs , on ne cache rien et je ne vois pas pourquoi on cacherait quelque chose .
Tu sais très bien comment le groupe de travail fonctionne pour y être encore récemment .
On ne va pas mettre en copie sur F3news chaque mail "de travail" , on risquerait plus de tomber dans un forum traitant de secrétariat que de F3x .

5/
Et ce n'est pas parce que depuis 2 jours , l'idée de remise en route moteur émerge qu' elle va être mise en place au 1er janvier 2018 , ou plus tard , ou jamais , sans analyse , dossiers , propositions , contre-propositions préalables .On n'en sait rien !
Et on y peut rien , c'est le système de fonctionnement qui veut ça ........  

6/
On essaye d' être sur place sur beaucoup de concours , d'en développer dans les régions non pratiquantes , de trouver des terrains pour les CDF , de faire respecter le règlement , de calculer et organiser les classements , de contacter les "instances officielles" (pas toujours évident) en cas de nécessité pour la catégorie ou point particulier . Etc.......
Bref , on bosse a essayer de tenir toute cette petite aventure du F5j la plus dynamique et la plus sérieusement  possible en France .
En tenant compte qu'il s'agit de compétition avec ses impératifs de rigueur et de performances .

En gros on essaye déja de tout recentraliser afin de faire tenir la même ligne au concours du nord au sud et de l'est à l'ouest de la France  , de suivre les directives de la FFAM (hiérarchie et compétition oblige) , le tout selon le règlement F5j pour avoir quelque chose de cohérent .

Et c'est du boulot .



Patrick , c'est fini les tous débuts du F5j où on découvrait la catégorie avec l'enthousiasme de la nouveauté . C'était l'époque où elle grandissait toute seule .
Maintenant il faut la gérer et on rentre dans l' ère de l' administratif , des dossiers et du relationel institutionnel , que ça plaise ou non .  C' est le système ...... 

Kénavo et bizs à l'oeil .




@ Camier ,
Il y a quelque part sur le forum F5j , l'historique du groupe de travail .
Ce n'est pas très vieux (quelques mois) , mais je ne cherche pas ......Baobab dans la main  Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc PUJOL
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1906
Age : 54
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Ven 24 Nov 2017 - 21:17


Le groupe de travail est investi d'une mission. Et je peux dire que nous sommes tous investi dans cette mission: Animer le F5J.

Cela passe par de la communication, de la formation, de l'organisation, du développement de la discipline, mais aussi de la gestion et du traitement des litiges. Le tout au sein de la FFAM, dans le respect de son organisation et de son esprit. Rappelons nous que nous sommes au sein d'une fédération comme certains joueurs de foot sont au sein de la FFF.

Communication: Nous avons écrit, demandé (et obtenu) des écrits pour les différents médias de la fédération. Vous ne le savez peut être pas, mais si vous avez eu la visite de journalistes sur certains de nos événnements et si certains champions ont été interviewé, c'est grace à la fédération. Merci à tous et merci à elle. Ces écrits ont été, sont et seront utilisés dans tous les médias de la Fédé. Nous avons aussi recruté Josette (personnellement je trouve qu'elle aborde nos différents événements sous divers angles photographiques ce qui me plait beaucoup) qui va avoir la lourde tâche de continuer et d'amplifier cette communication. Présentez lui votre plus beau profil la prochaine fois qu'elle vous aura en ligne de mire!

Formation: Depuis le lancement de la discipline, nous avons tous vu qu'il nous faut mieux connaitre le règlement. C'est pourquoi les directeurs de certaines compétitions ont réalisé des aides à destination des chronométreurs pour que l'on respecte déjà le règlement qui rappelons le est internationales. Le groupe a aussi expérimenté une formule lors du premier CdF. Grace à vous tous, nous avons pu établir 2 pages pense bête que nous sommes en train d'officialiser. Encore une fois merci à ceux qui s'y sont investi. Avant de changer les règles, appliquons les! Et pour les modifications, et bien ce sera pour dans 4 ans! Nous avons donc le temps de bien les comprendre, d'en bien voir les avantages et les potentielles améliorations.

Organisation: Nous avons à mettre en place la saison 2018 en tenant compte de 2 nouveautés: Un CdE (et son organisation n'est pas une mince affaire; Merci à Alex qui est parti à fond dans cette tâche) et des entraînements pour notre équipe de France. Là encore, il faut des volontaires, trouver des arrangements... Et tout cela en plus de prochain CdF, des prochains concours de sélection, des concours régionaux. Cela prend un peu de temps. Merci de votre patience et surtout merci à ceux qui s'investissent. Vous voulez une discipline dynamique qui continue à se développer? Et bien c'est simple, passez du côté des actifs et participez avec nous à son animation dans le cadre qui nous est fixé.

Développement: Le développement se fera au travers de plusieurs axes:
1) les jeunes et les débutants. Le F5J est à notre sens (mais c'est aussi le cas des autres catégories, soyez en convaincu), un vesteur pour continuer à progresser dès qu'un nouveau pilote est lâché. D'où la poursuite de cet événement d'un jour de compétition pour les débutants initié par le club des cigognes (merci à eux pour avoir montrer la direction).
2) Les petits budgets. Philippe a montré qu'avec un 2 axes on pouvait terminer dans le milieu du tableau (et non dans le fond) avec une machine en bois et toile au CdF. Accrocher les meilleurs avec un bois et toile à 2 francs 6 sous est intéressant pour ceux qui appliquent la maxime de P. De Coubertin!
3) Faire monter le niveau de chacun d'entre nous. Lors du lancement de la discipline, tout le monde soutenait et aidait tout le monde. Continuons! Continuons même si il y a plus d'enjeux avec un CdF, une équipe de France... Pour cela il faut que ce que nous faisons profite à tous et non pas à certains. Nous nos organisons dans ce but. Cela pourrait consister par exemple, pour les compétitions régionales qui le veulent, par des coaching effectués par des personnes tirées au sort, histoire que les meilleurs apprennent aux autres et que nous trouvions une façon française de coacher. Nous avons tous à en bénéficier et les nouveaux arrivants en seront que plus vite intégrés au groupe. Toute autre idée sera la bienvenue bien sûr...
4) A vos idées et initiatives. Le groupe vous apportera son soutien autant que faire se peut. Nous avons aussi d'autres idées novatrices. A suivre.

Nos faisons beaucoup de benchmark vis à vis des autres disciplines pour reprendre les bonnes idées des uns et ne pas reproduire les mauvaises. Nous avons aussi un certain carnet d'adresse qui nous permet d'avoir quelques échanges avec nos alter-ego des autres pays.

Sommes nous dans notre tour d'ivoire? Je ne le crois pas personnellement. Que ce soit Philippe, Philippe, Gérard ou moi, nous avons toujours écouté ce que vous nous avez remonté. Nous vous avons régulièrement consulté, et les actions ci-dessus en sont aussi le résultat. Cela continuera bien sûr.

Mais pour la loi drone, désolé, mais nous laissons cela à la fédération. Chacun à sa place. Et les hippopotames seront bien gardés.

Marc


Dernière édition par Marc PUJOL le Ven 24 Nov 2017 - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
porcar
pilote amateur
pilote amateur
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 57
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Ven 24 Nov 2017 - 21:26

Arrête avec lui c'est un provocateur et il aime ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jc faure
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 61
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Sam 25 Nov 2017 - 16:13

pourquoi ne pas faire de sondages sur les questions importantes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stefmog
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 3545
Age : 45
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Sam 25 Nov 2017 - 17:42

Citation :
pourquoi ne pas faire de sondages sur les questions importantes ?

+

Oui c'est une bonne idée ça, on pourrait le faire pour tout ceux qui ont participé à un concours F5J cette année et aussi à ceux que cela intéresse sur la question de la remise moteur par exemple ......

A+

STEPH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert-67
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : 67
Date d'inscription : 12/05/2014

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Sam 25 Nov 2017 - 18:59

jc faure a écrit:
pourquoi ne pas faire de sondages sur les questions importantes ?

En pratique, le problème de "communication" est le même pour tous les groupes qui sont géographiquement trop dispersés pour se rencontrer physiquement régulièrement au bar du clubhouse  Smile

Avec les outils modernes, le plus efficace serait un tout petit site internet et interactif mais minimaliste. Ce n'est pas pareil qu'un forum du point de vue structure. Cela permettrait au groupe de travail d'avoir un intranet, d'afficher des compte rendus et des questions, et aux lecteurs de discuter après la publication de chaque compte rendu.

Certains fils de F3News jouent un peu ce rôle, mais ils sont noyés dans l'ensemble des activités du forums, et le contenu se perd dans les tréfonds chronologiques à cause de la structure technique en forum.

Mais comme d'hab', organiser un tel moyen de communication spécifique nécessite du boulot, pas évident !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jc faure
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 61
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Sam 25 Nov 2017 - 19:29

normalement les forums ont les outils pour faire un sondage , il suffit de poser la question et de repondre oui/non et de comptabiliser

ça permettrai dejà de degager une tendance ( notamment sur la question du moteur ) et c'est democratique apres à chacun de jouer le jeu , mais peut être que c'est trop simple Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe BICHET
pilote national
pilote national
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 58
Localisation : Vriange 39700
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Dim 26 Nov 2017 - 10:51

Marc PUJOL a écrit:

Sommes nous dans notre tour d'ivoire? Je ne le crois pas personnellement
Marc
Ben c'est pas l'image que votre discipline donne vu de l'extérieur .... ou de la FFAM en général
La base ne se sent pas consultée suffisamment de manière efficace au sens de la communication "réelle", et on a l'impression, à vous lire, que effectivement cette catégorie est réservée à une certaine " élite", ou pour faire simple, que vous "jouez" entre vous...
Et avant de mettre " haro sur le baudet ", ou de proposer un test psycho pour qualifier l'état de santé mentale d'un opposant ou d'autres formes de contre-proposition,
je trouve effectivement, que vous êtes dans votre tour d'ivoire...

Et ce n'est pas l'état d'esprit vis à vis des non compétiteurs qui vous fera avancer et sortir de votre tour d'ivoire...
IL n'est pas nécessaire ni même suffisant d'être compétiteur pour exister en tant que pratiquant du F5J....Puisque tel est le nom que vous avez donné votre discipline...
Quand tant de licenciés pratiquent effectivement une activité de planeur électrique tous les jours, mais que pour vous elle ne relève dédaigneusement que du "loisir"
A quand des compétitions plus "open" sur le type de machine? Par contre, démontrer que l'on peut ne pas être "ridicule" avec une machine du commerce et une motorisation à pas cher comme l'a fait Philippe LEGRAND est une excellente manière de provoquer le "désir" de venir vous côtoyer..

Mais vive le planeur, et dans quelque catégorie que ce soit...

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc PUJOL
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1906
Age : 54
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Dim 26 Nov 2017 - 13:29

Vient participer avant de te prononcer sur notre isolement.

Ensuite tu verras que ce que j'écris est veridict:

Le F5J est une discipline simple accessible à tous et où l'ambiance, tout comme sur chaque terrain le week end, est très  bonne. Sinon on ne ferait pas tous ces kilomètres.

Donc messieurs merci de vous reprendre et de montrer votre bonne humeur habituelle.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 2544
Age : 64
Localisation : leguevin
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Dim 26 Nov 2017 - 14:09

Beaucoup de discipline (Le F3B par exemple) souffrent soi disant de problème d'image ! Chez nous on était traités d’élitistes avant même que je pratique et depuis, quoi qu'on fasse, cette image nous colle alors que l'ambiance est agréable et saine depuis plus de 10 ans.
C'est comme ça, les Francais n'aiment pas trop la compétition et adorent baver dessus sans même venir voir.
Pierre de Coubertin doit se retourner dans sa tombe car la phrase "l'essentiel c'est de participer" n'a pas l'air de s'appliquer chez nous ou il arrive que les compétiteurs ne le soient que s'il sont presque sur d'être sur le podium.
Pourtant la pratique de la compétition fait progresser le pratiquant à tous les niveaux: organisation personnelle, classement, maintenance, construction, poser là ou on veut et pas dans les arbres etc ...
Le F5J est un très beau concept et je regrette de ne pas avoir le temps de jouer. Bien sûr, ça peut paraitre élitiste aussi quand on voit le prix des machines mais les fabricants ne vivent pas des concours, C'est leur vitrine mais ce sont des pratiquants loisir qui leur font le chiffre d'affaire ! Néanmoins, je prépare tranquillement une machine perso - qui ne pas pas en premier parce que je fais trop de choses mais qui sortira un jour pour venir jouer avec vous.
Quant au groupe de travail, personne n'imagine à quel point se rôle est ingrat pour des bénévoles qui souvent finissent par se lasser à force de n'entendre que des critiques rpas forcément justifiées ...
Le monde associatif est en danger si les gens ne font pas l'effort d'essayer de comprendre les difficultés à faire vivre correctement les choses.
Venir à un concours s'apparente à de la consommation, faire qu'il y ait un tissus pour que les choses se fassent, c'est une autre histoire.
Courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe BICHET
pilote national
pilote national
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 58
Localisation : Vriange 39700
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Dim 26 Nov 2017 - 14:28

Marc PUJOL a écrit:
Vient participer avant de te prononcer sur notre isolement.

Marc
Ben c'est ce que m'a proposé gentiment Philippe LEGRAND au Cdf à SERMANGE, ce auquel j'ai rétorqué que faire des kilomètres pour voir qui avait la plus grosse ne m'intéressait pas.. lol!


LE F5J de compétition concerne combien de pilotes en FRANCE? Donnes-moi  une stat?

Marc PUJOL a écrit:

Le F5J est une discipline simple accessible à tous
Marc

Le planeur électrique de loisir, oui, et c'est un formidable réservoir de licenciés potentiels qui n'a pas échappé à la FFAM..

Je pense qu'il faut distinguer deux cas de figures simples:

- le planeur "apparenté " F5J et/ou de loisir qui est très attrayant de par sa mise en œuvre basique et que pratique des milliers de licenciés ou non de la FFAM sans qu'ils fassent de la compétition

- les planeurs de compétition purs et durs que j'appelle des "libellules" tant leur domaines de vol est limité, et utilisé par une " niche " très fermée de compétiteurs F5J, qui se rencontrent régulièrement, qui par leur prix élevé n'attirent que très peu de monde, hormis les compétiteurs..

Vous dites que vous les compétiteurs n'êtes pas dans votre tour d'ivoire, alors que pensez de votre peu d'inclination à la remise en cause, voire la critique, voire le changement, ou l'évolution logique?

Le cercle très fermé des gens qui se cooptent entre eux au sein des différents comités de la FFAM, et qui ignorent fondamentalement les besoins essentiels du plus grand nombre de pratiquants est un autre exemple de ce que tu appelles toi même votre tour d'ivoire...

Personnellement, je n'en n'ai strictement rien à faire de ne pas faire du F5J au sens ou vous, compétiteurs  l'entendez, j'ai juste envie de continuer à faire du  planeur électrique comme il me semble, que ce soit ou non apparenté à du F5J..Sans pour autant subir les restrictions de vols imposées par une extrême prudence des politiques, qui nous ont pondus une Loi DRONE aberrante qui touche l'ensemble des planeuristes ( et pas que) et qu'à si mal défendu la FFAM...
Mais çà c'est un autre débat et pourtant se faire chier à rester en dessous du plafond des 150 m avec une grande plume régulièrement, alors que le jour du Cdf à Sermange, pratiquement tous les compétiteurs présents ont " emplafonnés" cette limite, en est encore un autre exemple de faire ce qui vous arrange quand çà vous arrange..

Je répète et persiste à dire que le F5J de compétition tel que votre "niche" le pratique actuellement doit évoluer dans son concept et ses règles, sous peine, comme l'a dit un peu fort un intervenant de ce forum il y a déjà quelque temps, de vous retrouver " consanguins"...

Et rassures-toi Marc, tout celà va se faire dans la bonne humeur habituelle, sous réserve que les intervenants divers et variés de ce forum mettent un peu leur égo de côté...
Quant à la "littérature" sur le sujet du F5J destinée aux licenciés "lambda", tu aurais des références ou des liens?

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge PRUD'HOMME
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 64
Localisation : Saint-Marcellin Vercors Isère
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Dim 26 Nov 2017 - 15:34

Bonjour

Philippe tu n'as rien compris Very Happy
Ici c'est circulez, "il n'y a rien à voir"
surtout de pas contredire le micro groupe de travail

déjà cité dans un autre post
groupe de travail F3F : 14 représentants pour 75 pratiquants (?)
groupe de travail F5J : 4 représentants pour 186 pratiquants en 2017

alors ne pas rappeler qu'en Allemagne il y a des équipes, ils n'ont rien compris au F5J Very Happy
qu'en Espagne et ailleurs, il est possible de remettre le moteur pour des raisons de sécurité
ne pas mettre les altimètres sur un Y pour les p'tits nouveaux qui viennent découvrir la catégorie
ne pas mettre en route le moteur dans les ready box (qui n'existent pas dans les concours régionaux ni dans les concours de sélection d'ailleurs)
etc etc etc

dans leur "tour d'ivoire" non seulement ils se cooptent
mais ils sont certain de détenir la vérité,
la leur lol!

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe BICHET
pilote national
pilote national
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 58
Localisation : Vriange 39700
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Dim 26 Nov 2017 - 16:21

@Serge:

Loin de moi l'idée de "tout"comprendre...Ou de "détenir " une quelconque vérité lol!

Juste une idée d'une certaine "forme" de planeur et de "rencontres planeuristes" que j'ai connu par le passé et dans lesquelles je  ne me retrouve plus aujourd'hui...
J'ai juste réagi, au terme de tour d'ivoire, mon but n'étant ni délétère  ni de "baver" sur la compétition comme sous entendu et lu ici...
Et si la compétition doit être un maître mot ou leitmotiv pour la FFAM, et ben je ne m'y retrouve pas non plus...
IL y a beaucoup plus à faire en formation qu'en compétition, je trouve...
Que ce soit en planeur ou en VGM..Ou tout autre objet volant identifié...

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc PUJOL
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1906
Age : 54
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Dim 26 Nov 2017 - 18:10

Et bien Philippe : Il ne te reste plus qu'à t'investir pour mettre en application tes idées. Tu semble prêt. Donc fait.

Maintenant, tant que tu n'as pas participé à du F5J, tu ne peux te prononcer ni sur la polyvalence des machines, ni sur l'ambiance.

Sylvain résume très bien ce qu'il se passe lors d'une compétition. Il montre bien que quel que soit les catégories, il y a de la saine émulation, de l'entraide, de la camaraderie, des échanges, ce qui fait que chacun découvre, progresse, évolue, de bonifie...
Voler seul c'est bien, mais désolé, cela limite ses expériences et ses progrès. Voler toujours sur le même terrain, c'est bien , mais encore une fois, cela limite les progrès et les expériences. Se déplacer sur d'autres terrains et dans d'autres régions, c'est à chaque fois découvrir un autre monde! Et là, l'expérience acquise est énorme quel que soit le niveau du pilote, la machine utilisée...

Et qu'est ce qu'une compétition si ce n'est un rassemblement de personnes qui vont voler ensemble autour d'un jeu régit par des règles connues et appliquées par tous. Ici, c'est le règlement FAI c'est à dire international. Il est pour l'instant applicable pendant 4 ans.
Libre à chacun d'appliquer d'autres règles au sein d'autres compétitions, mais lors des championnats de France, d’Europe et du Monde, c'est ces règles qui sont et seront appliquées.
Le Américains ne font jamais tout comme les autres. Du coup, ils ont développé leurs propres disciplines de planeurs électriques de durée. Et ils se retrouvent maintenant à la traîne par rapport à la discipline internationale (discipline peu pratiquée, dispersion des pilotes dans différentes sous-catégories proches mais finalement différentes dans les stratégies de vol, peu d'expériences dans la durée, etc.). Voilà comment une grande nation finit par se perdre. Donc messieurs, nous en avons pour 4 ans donc apprenons déjà les règles avant de vouloir les changer!

Pour le matériel, pratique déjà une saison avec ta machine de tous les jours. Le résultat n'a aucune importance. Si tu était directement champion de France ou du Monde, cela se saurait. L'important est la découverte le partage et ce que tu vas en retirer.

Maintenant, je comprends très bien que tu ne souhaites pas participer et tes motivations te sont propres et indiscutables. Dans ce cas, regarde, observe...

Et si je me suis proposé pour accompagner le F5J au sein du groupe, c'est avant tout pour ces échanges, ces rencontres. Merci à vous les compétiteurs pour ce que vous m'avez déjà apporté. Je ne fais de la compétition que depuis 2011 environ, et je ne le regrette pas! J'ai beaucoup plus évoluer en 5 ans qu'en 40!

Et si j'étais élitiste ou si j'avais senti qu'il y avait de l'élitisme à la FFAM ou en compétition F5J, je n'aurai jamais distribué 460 pages de 40 ans d'expériences gratuitement ni écrit dans la revue de la fédération, ni passé des heures avec les jeunes pour les initier à notre passion...

Donc Messieurs arrêtez vos délires conspiratifs (cela ne peut que vous aigrir) et jouissez de l'aéromodélisme (vous ne pourrez que vous épanouir)!

Sur ce, je retourne voler et construire. Bons vols à tous. "Roger and out!"


Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe BICHET
pilote national
pilote national
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 58
Localisation : Vriange 39700
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Dim 26 Nov 2017 - 19:22

Marc PUJOL a écrit:
Et bien Philippe : Il ne te reste plus qu'à t'investir pour mettre en application tes idées. Tu semble prêt. Donc fait.
Maintenant, tant que tu n'as pas participé à du F5J, tu ne peux te prononcer ni sur la polyvalence des machines, ni sur l'ambiance.

Pour le matériel, pratique déjà une saison avec ta machine de tous les jours. Le résultat n'a aucune importance. Si tu était directement champion de France ou du Monde, cela se saurait. L'important est la découverte le partage et ce que tu vas en retirer.
Maintenant, je comprends très bien que tu ne souhaites pas participer et tes motivations te sont propres et indiscutables. Dans ce cas, regarde, observe...

Marc

Marc, je vous ai  observé pendant 2 jours à ce "rassemblement F5J" qu'était le Cdf F5J de Sermange...
J'y ai vu plusieurs "clans"... Et effectivement dans un des clans il y avait une super ambiance...
Dans un des autres c'était le clan des "pros" , avec du matos hors de prix, et bien souvent "inaccessibles" aux pékins moyens que ce soit du point de vue du matériel ou même de la "disponibilité" humaine..
Le dernier clan était celui formé autour de Patrick RIVET, pour ne pas le citer...

Il se se trouve que je n'étais pas seul à vous "observer", et nombre de mes "potes" planeuristes ont eu le même "regard" sur "l'ambiance" du concours...
Le matériel mis en œuvre est trop "orienté" performances "libellules", un seul dénotait, c'était celui de Philippe LEGRAND...

Quand à dire qu'une "libellule" de F5J est "polyvalente"; çà me laisse rêveur... Qualités de restitution dynamique absentes, légèreté des structures poussé à l'extrême pour obtenir des charges alaires minimum, motorisations ne supportant guère plus de 30 s de moteur...Et j'ai pu essayer "aussi" quelques machines de F5J pour me prononcer sur cette spécificités du matos.

Spécificités qui font que bien des F5J istes  pratiquent souvent dans d'autres catégories...Et ce n'est pas très "futé" de les opposer"

Quand à mettre en pratique mes "idées" je n'ai pas attendu l'émergence du F5J pour participer activement à la formation des jeunes pilotes, en passant le fameux "Dîplome de Formateur en aéromodélisme" de la FFAM, dés 1993...Puis en pratiquant activement "l'écolage" au sein du club des Aigles COMTOIS...IL se trouve que l'orientation prise par ce club, pour la politique de formation; ne correspondait plus à mes "idées" et j'ai donc "migré" dans des champs, comme nombre de planeuristes de ce club, qui à force de privilégier cet "esprit de caste" a tué l'essence même de l'esprit planeur...

Ce que je regrette amèrement, c'est que la FFAM privilégie aussi cet "'esprit de caste" plutôt que de s'investir dans une politique de formation généraliste, c'est tout...

Tu as certainement passé beaucoup de temps à écrire, compulser lire et relire et ton condensé ou ce que j'appelle "Livre d'Or du F5J" et je t'en ai remercié en son temps, comme tous ceux qui ont eu la curiosité intellectuelle de le lire...

Je t'encourage à persévérer dans la "vulgarisation " de ton expérience et de tes connaissances, mais par pitié, de ne plus emprunter ce ton "doctoral" et empreint de "solennité" qui transparaît au fil des interventions...

Quand à voir une "conspiration" issue d'une certaine forme de "contestation", je te laisse seul juge... Je n'ai pas ton expérience des méandres de la FFAM pour me prononcer..La légitimité individuelle devant s'effacer devant une certaine forme de consensus...

Amicalement

Ps: Perso j'attends des "news" de Luc CHAVAND pour me remettre à bosser..
A+





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.Rosco
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 204
Localisation : LES AILES RABELAISIENNES
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Dim 26 Nov 2017 - 20:13



bientôt plein de blazzzzza partout F5J non élitiste ...juste pour le plaisir .Plein de pilotes toujours la pour aider si si ..

et des très bon en plus .... comme dans beaucoup de disciplines ...... et de Clubs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE MESLE Pierre Louis
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 2256
Age : 65
Localisation : LUCE 28
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Dim 26 Nov 2017 - 20:58

P.Rosco a écrit:


bientôt plein de blazzzzza   partout  F5J  non élitiste ...juste pour le plaisir  .Plein de pilotes toujours la pour aider  si si ..

et des très bon en plus  .... comme dans beaucoup de disciplines ...... et de Clubs  
Dit donc, pour changer un peu de tout ce qui se dit plus haut, C'est beau ce que tu fais.
Qu'elle envergure tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amcchateaudun.net
P.Rosco
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 204
Localisation : LES AILES RABELAISIENNES
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Dim 26 Nov 2017 - 21:36

c'est le même que Philipe Legrand mais en 3axes 6 servos dans les ailes lol
2866m d'envergure lol heu mm
http://www.f3news.fr/t13933-un-planeur-f5j-balsa
mais j'ai encore beaucoup de boulot dessus et faire les saumons géodésique ? et voir
pousser a 3m 30000mm relol oui relou aussi ?
itou itou mais quel belle boite bien découpée et facile que du plaisir , comme les jeunes de dans le temps ..... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Legrand
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1148
Localisation : 18
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Dim 26 Nov 2017 - 21:58

Ah que coucou !


Ce sont des gens qui passent une grosse partie de leur vie autour du F3x , et ils en ont le droit .
Quand , dés que tu as un moment tu vas au terrain chercher la pompe et que tu passes tous tes WE sur les concours ,oui tu deviens exigeant sur le matos , sur les points de règlement , oui  tu cherches à faire des choses performantes et compliquées .

Chacun a le droit de faire ce qu'il veut et de dire ce qu'il veut .

Maintenant , si tu traines un peu sur les concours , que tu accroches sur la compétition et que les autres compétiteurs voient que tu ne roules pas sur l'or , tu trouveras toujours des occaz à prix sympas .

Et si tu es vraiment à la ramasse financièrement rien ne t'empèche à venir sur les concours avec des kaiçanbalza montées en chinoiseries .
Et si tu fais des heures (beaucoup , vraiment beaucoup.....) de vol , tu peux espérer faire des 1000 , même en CDF .


Quand au matos "libellule" , tu serais étonné de voir leur polyvalence et performance dans les différents types de MTO . Le matos doit être performant de 0 à 12ms de vent , et 12ms ça commence à faire un peu d'air .

C'est un milieu peut-être un peu particulier de par l'investissement et l'effort personnel que ça demande pour progresser encore et encore , mais jamais , jamais un pilote "loisir" a été mal aceulli sur un F5j , bien au contraire .
J'ai amené au concours de sélection de Chateaudun 3 membres de mon nouveau club (St Amand-Montrond) qui n'ont jamais fait le moindre concours de quoi que ce soit  , et tous sont repartis absolument enchanté de ce concours .
Il y avait un Easy-Glider , un planeur structure Hobby King d'1,8 mt , un tout plastic de chez Valenta complètement obsolète et une kaiçanbaza (moi).
Ils sont tous en train de construire des Inside de chez Hollien (189€ - C'est le même que celui de Rosco , juste au-dessus cheers ) dont 2 ont déja pris l'air , ils ont pris leur licence "compet" et ont chacun leur alti V4 ..... et pour les compétiteurs aguerris faîtes attention aux  "Warriors de St Amand" sur les prochains concours , ça va saigner !

Et puis au niveau progression perso en pilotage , réglage et aérologie il n'y a rien de mieux que les concours .....puisque le but est d'être meilleur que l'autre .  

Maintenant , si au CDF il y avait une ambiance un peu particulière , c'est du à l'organisateur qui a complètement loupée son coup de par son manque de volonté de servir le F5j , mais pas de s'en servir . Ca a pourrit "un poil" l'ambiance .... 
Viens plutôt faire un tour sur des concours dont les organisateurs tiennent la route et tu y verras une toute autre ambiance avec une belle organisation superbement huilée qui roule toute seule , aussi bien au niveau sportif que "logistique de support" . Ca a une sacrée gueule et c'est bon ......

Quand aux coups de gueule , oui il y en a ! Mais c'est difficile de les éviter de la part de gens qui ont la compet dans le sang et s'y investissent entièrement et qui , comme tous les gens qui se donnent à fond ont des coups de fatigue .  Mais si tout le monde est encore là , c'est que globalement ça marche pas si mal et même plutôt bien .

Quand au groupe de travail F5j , il est totalement transparent et ne cache rien . Il travaille de façon autonome sans relation vraiment poussée avec la FFAM (et ses méandres ? Je n'en sais rien la porte y est toujours fermée à clef) , sauf plutôt dans dans le sens descendant hiérarchiquement (Oui , capitaine !) .  Et si il ne convient pas aux éternels raleurs , qu'ils le contacte en se proposant de faire des actions concrètes avec quelque chose de sérieux au bout .
Je t'assure qu'il est plutôt ouvert de principe et se doit de suivre une direction pour faire avancer le F5j , dont il faut se souvenir que c'est de la compétition .  Donc , parfois un peu le couteau entre les dents .......sinon on fait des rencontres planeurs sans concours .

Et puis Philippe , puisque tu traines sur F3news et autour du F5j depuis quelques temps , viens t'inscrire sur un F5j . Je parie que tu en tomberas accroc .

PS ; Fais gaffe , c'est une drogue dure !

Les warriors de Saint Amand ( à Chateaudun)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe BICHET
pilote national
pilote national
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 58
Localisation : Vriange 39700
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   Lun 27 Nov 2017 - 9:02

@Philippe et Marc: Merci de votre invitation.
J'ai juste réagi au terme de "tour d'ivoire", surement avec excès lol!
A +


Dernière édition par Philippe BICHET le Lun 27 Nov 2017 - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les relations entre le Groupe de Travail et les pratiquants.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Groupe de travail] en ALSACE
» [Question] Les relations entre l'Empereur et ses Primarques
» Les relations entre les passagers et l'équipage
» [Groupe de Travail] Des idées de sujet ?
» Torchwood : Relations entre les personnages !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.F3News.fr  :: The forum F5J :: Du blabla F5J-
Sauter vers: