www.F3News.fr

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Evolutions possibles du F3B.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
PatrickM
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 92
Localisation : Vert Saint Denis 77
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Evolutions possibles du F3B.   Mar 27 Sep 2016 - 17:24

Bonjour a tous,

Le F3B semble en danger au niveau mondial les pays pratiquants ont bien souvent moins de 10 pilotes voir moins de 5, seul les Allemands sont encore assez nombreux bien que cela soit aussi en forte baisse.
A noter tout de même quelques nouveaux Pays (Argentine, Chili par exemple).

Les Allemands qui sont bien conscient du problème cherchent des solutions.
La partie Durée du F3B n’étant plus très difficile avec les performances des planeurs actuels.
Il n’y a pas de points à gagner en Durée mais seulement des points à perdre.
A Munich il a été testé un système pour donner plus de valeur à la durée.
Le principe est d’embarquer un altimètre qui enregistre la hauteur au décrochage du fil et d’avoir un malus fonction de la hauteur de largage un peu façon F5J.
2 séries de vols on été faites ainsi, bien que l’idée soit intéressante, on a tout de suite vu que cela ne serait pas facile a mettre en œuvre et poserait des problèmes. Matériel à rentrer en plus dans le planeur (Pb de place), relever de la hauteur de largage par les juges et surtout problème du fil qui tombe sur les autres treuils lors des treuillages courts et principalement par vent de travers avec beaucoup de revols à la clé. Cela complique encore l’organisation juges et pilotes.
Je ne sais pas ce que les Allemands ont conclu de ce test.
A suivre

Alors si vous avez d’autres idées n’hésitez pas.

A mon avis il faut chercher dans le sens de simplifier et faciliter l’organisation pour les clubs.
D’alléger le travail d’installation pour pouvoir voler en F3B, je pense au matériel nécessaire au vol terrain et pilotes

A vos réflexions.


La mienne:
Une idée d’évolution est d’utiliser le GPS pour la distance. Inconvénient cela prends de la place dans nos fuselages si minces.
Pour le moment la précision n’est pas suffisante pour 2 bases, mais avec une troisième base ou plutôt point de virage, l’imprécision devient moins importante et ce n’est plus un plan à franchir mais un secteur.
Ce qui me gène c’est que cela change complètement le principe de vol et de choix de la zone de vol si intéressante en F3B. Avantage il existe déjà un système électronique qui marche.

Autre solution utiliser le GPS sur 2 bases en distance mais en combinant le vol distance et durée. C'est-à-dire qu’il faut faire le maximum de bases tout tenant en l’air 10 minute avec précision d’atterrissage. Ainsi le vol sera moins rapide et la précision GPS meilleurs. Reste à concevoir un système électronique qui recueil les informations du GPS en direct pour le pilote et l’organisateur. Système qui soit capable de mesurer le passage dans un plan avec un recalage avant départ à la base A. Cela doit je pense être possible, mais pas de mes compétences. Le calcul des points serait alors une combinaison sur 1000 de la distance et 1000 de la durée comme aujourd’hui.
Ainsi on élimine les juges sous les bases pour la distance et l’on a juste besoin de 2 juges pour la vitesse.
On gagne également du temps sur le déroulement du concours puisque la distance est faite pendant la durée.
Cela redonne aussi plus de valeur à la durée.

Dans un deuxième temps, je pense qu’il faudra un jour ou l’autre passer à la monté en électrique.
Le treuillage est une partie importante du F3B mais c’est tellement contraignant à transporter et installer. Arriver sur le terrain, monter son planeur et voler est tellement plus simple.
Ainsi beaucoup moins de contraintes pour l’organisation et pour les pilotes.

Vos avis ?

Patrick


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel 86
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 68
Localisation : POITIERS, club d\'Avanton
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Mar 27 Sep 2016 - 17:51

http://f3news.big-forum.net/t12537-circuits-gps
J'y serai avec un Perfection équipé et un treuil.
Et puis aussi:
http://f3j-fr.discutforum.com/t2625p25-le-f3j-en-france-comment-s-ameliorer#38732
Je te cite:"En essayant de faire voler  les modèles de même types ensembles". Je suis d'accord. Et pour la FF2000 aussi.
En totale contradiction avec, je te cite pour le CDF: " Pas d’équipe tout le monde vol contre tout le monde." Pas du tout d'accord.
Et si un nouveau tombe contre 2 champions de France, c'est la faute de glider scores. Il serait grand temps de comprendre qu'un invité est sûr d'avoir dans chaque groupe de vol au moins un EDF, alors que le système permet à un EDF d'avoir aucun adversaire de son niveau. Idem pour le F3J.
En résumé tous planeurs treuillés ont le même problème:
on met tout le monde dans un chapeau et on tire au sort les groupes de vols, sans tenir compte du planeur ou du classement du pilote.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrickM
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 92
Localisation : Vert Saint Denis 77
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Mer 28 Sep 2016 - 14:55

Bonjour,

Tu as raison Daniel, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire.
Ce que j’ai voulu dire c’est qu’il n’y aura pas d’équipe forte qui s’auto-protègera et ne volera que contre les moins forts.

Mais ce n'est pas le sujet du poste.

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stefmog
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 3343
Age : 44
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Mer 28 Sep 2016 - 15:55

Bonjour Patrick,


Pour moi le F3b est déjà une catégorie, complexe tant au niveau du matériel, que du vol ou du règlement, il faut du temps pour tout bien acquérir.
Et ajouter des dispositifs complexe comme les GPS ou autre ne me semblent pas être un solution viable.

Une idée pour limiter l'altitude au treuillage (épreuve de durée) et aussi pour permettre à plus de clubs de pouvoir organiser une concours open ou de sélection sur son terrain, ce serait de réduire la distance entre le treuil et le renvoi, en passant par exemple à 150m ou 160m ?

Cela permettrait à des clubs n'ayant pas distance nécessaire pour planter les renvois à 200m de tout de même pratiquer le F3B !
Je crois d'ailleurs que le règlement prévoit cette possibilité de rapprocher les renvois.

Attention tous de même pour avoir essayer quelques fois, avec seulement 300m de fil, la tension maxi et la limite élastique du fil est atteinte très vite et le treuillage devient bien moins souple.


A+


STEPHANE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrickM
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 92
Localisation : Vert Saint Denis 77
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Mer 28 Sep 2016 - 17:55

C’est vrai que le GPS est encore une source de panne de plus.
Mais avec la technique avançant vite j’espère qu’un jour cela sera suffisamment fiable et précis pour supprimer les juges sous les bases.

Il faut voir le système comme une validation d’un plan et non pas comme un système de navigation.

On parle de transpondeur dans les planeurs, peut être que cela pourrait être utilisé pour cette fonction.
Cette contrainte deviendrait un avantage !

Le renvoi à 150 m cela a déjà été fait pour cause de mauvaise météo à Kirchheim il y a 3 ou 4 ans.
C’est utilisable quand on veut, le règlement dit que le renvoi doit être à 200m maximum, il n’est pas spécifié de minimum. C’est bien pour la durée et pas trop pénalisant pour la distance mais retire un peu de charme a la vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien GOURDET
pilote amateur
pilote amateur
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 37
Localisation : LEVIGNAC
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 2:29

Salut Patrick,

Pour conserver le coté tactique de la distance dans cette nouvelle épreuve on pourrait imaginer d'avoir à notre disposition 2 triangles avec une pointe commune. Les pilotes auraient ainsi la possibilité de basculer d'un triangle à l'autre à chaque tour.
Reste à trouver la solution technique adéquate mais je ne pense pas que cela soit réellement un problème. Si il existe un besoin il y aura forcément une réponse !
D'un point de vu technique le RC triangle qui se développe aujourd'hui utilise un système de navigation qui renvoi à la fois la position mais aussi des info d'altitude et de vitesse. De mon point de vue il faut impérativement avoir une validation du passage à la "base" et donc un système de navigation pour valider les points de passage. En revanche les autres infos devraient être masquées pour conserver l'aspect "feeling".

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stefmog
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 3343
Age : 44
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 9:51

C'est bien beau tout cela, ok

Mais le but premier de l'évolution c'est de simplifier l'organisation et aussi le matériel nécessaire pour organiser une rencontre.
Pour moi je le redit,  si on n'a pas plus de compétions au travers de toute la France,  concours open,  nous n'arriverons pas à faire venir de nouveau pratiquants en F3B.

J'ai déjà passer du temps à sonder les pilotes du F3J, et d'autres  ou des anciens du F3B.
Souvent le simple fait de faire des centaines de kilomètres, de partir sur 2 jours, pour se retrouver à une compétition F3B ou il y aura maximum 12 pilotes et 4 équipes,  cela n’incite pas les gens à se déplacer.

En plus en F3B, je le vois pour ma part,  si tu arrêtes de pratiquer pendant plusieurs mois, tu perd beaucoup en automatisme et en confiance, et les premières vitesses ou les premières distance à 4 ou 5 , avec du ballast dans le vent,  sont toujours difficile et stressantes,  le plaisir disparait donc pour laisser place au stress et la peur de casser.
Il faut en faire toujours et régulièrement pour rester à l'aise,  ce qui est difficile voir impossible lorsque l'on est isolé ou seul à vouloir pratiquer dans une région.

Il faudrait surement faire des journées découvertes ou stages, avec mise en places des treuils pour ceux qui n'en ont pas, etc...........


Pour mon ressentit sur les pilotes de F3J, cela n'en intéresse pour ainsi dire pas, les meilleurs se concentre sur leur catégorie, les sélections,  ils n'ont pas forcement envie de venir pratiquer avec leur machines inadapté au F3B.
J'entends aussi souvent dire " On ne vole pas assez en F3B "  la vitesse et la distance étant rapide.

Quant aux pilotes plus modestes du circuit F3J, quelque uns voudraient bien essayer mais il n'y a pas d'occasion pour cela, il suffit de compter le nombre de concour national (open) en F3B organisé dans le quart Nord-Est depuis 2 ans >  Aucun !



A+

STEPHANE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrickM
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 92
Localisation : Vert Saint Denis 77
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 10:49

Bonjour,
Julien, ton idées est intéressante, cela me semble problématique au niveau de la zone de vol autorisée.
Tous les terrains ne pourront pas le faire. Mais bon c’est une idée à creuser.

Stéphane, c’est ce que l’on prévoit de faire pour 2017 des rencontre F3B ouvertes à tous planeurs treuillés ou électriques et ainsi faire découvrir et apprécier la catégorie.

Alors il faut que les F3Biste comme toi fassent un effort pour organiser une rencontre dans leurs régions et en faire une pub positive.
Ton terrain est trop petit en longueur, ce n’est pas grave, c’est quand même possible.
Le but n’est pas de faire de super performances mais de montrer le principe si passionnant du F3B.
Je t’aiderais si tu veux.

Si on se rend compte que cela intéresse les gens de faire du F3B en électriques par exemple et bien il faudra proposer cette évolution à la FAI. Les temps changent, il faut aussi essayer de s’adapter.

Rien n’est perdu, il faut juste un peu de bonnes volontés et d'idées.

Je compte sur vous.

Pour ma part je prévois une rencontre de ce type à la Banne d'Ordanche pour 2017.

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stefmog
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 3343
Age : 44
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 11:24

Patrick,

Pour l'organisation dans mon clubs où ceux proches de chez moi,
j'ai déjà essayer de nombreuse fois de mes inciter à organiser un concours F3B, mais cela ne les intéresse pas malheureusement, ou alors c'est pas possible sur la plateforme de leur terrain.

Je ne peut donc pas beaucoup faire beaucoup plus.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'm BBR
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 51
Localisation : Saint Yon [91]
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 11:27

PatrickM a écrit:

Pour ma part je prévois une rencontre de ce type à la Banne d'Ordanche pour 2017.
Patrick

Super cheers
Si la rencontre pouvait avoir lieu hors vacances d'été ce serait génial.
J'm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrickM
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 92
Localisation : Vert Saint Denis 77
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 11:29

Stéphane,

Dis-moi ton club et ceux auxquelles tu pense, je regarderais la faisabilité.
Ce n'est pas un concours mais une rencontre.
Personne d'autre que toi fait du planeur électrique ou pas dans ton club?
Cela les intéresseraient peut être de voir ce que c'est.

Merci

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrickM
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 92
Localisation : Vert Saint Denis 77
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 11:41

Pour la Banne je pense justement à la période des vacances pour faire découvrir le F3B aux nombreux modélistes de passage sur la Banne.
Avec un peu de chance cela sera bon pour toi aussi Jean Michel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrickM
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 92
Localisation : Vert Saint Denis 77
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 13:04

Stéphane,

J'ai regardé, a Sermange tu as 160 m sur le terrain modélisme, c'est donc faisable et tu as une piste ULM juste à coté de 350m qui serait idéale, il suffit peut être de demande au propriétaire s'il veut bien nous prêter son terrain 1 journée.
Si tu veux vraiment le faire je suis persuadé que c'est possible. Et tu peux compter sur mon aide pour la partie organisation.

Sur Besançon c'est sans probleme point de vu taille. Il y 2/3 ans c’était une demande pour un CDF, la c'est différant c'est une rencontre. Il faut leur redemander en leurs expliquant bien nos motivations.

Dans ton coin il y a des VDPistes et des F3Jistes qui pourraient être intéressés, cela peut être aussi un entrainement pour eux en durée.

Patrick

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stefmog
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 3343
Age : 44
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 13:31

Patrick,

A Sermange, ce sera pas possible à mon avis, et la piste ULM elle est pas sur le terrain d'aéromodélisme.
Pour Besançon je redemanderai, mais actuellement je manque de temps et j'ai beaucoup d'autre choses à traiter.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrickM
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 92
Localisation : Vert Saint Denis 77
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 13:51

stefmog a écrit:


A Sermange, ce sera pas possible à mon avis,

A+

Le terrain le peu, les gens c'est autre chose.

stefmog a écrit:


La piste ULM  elle est pas sur le terrain d'aéromodélisme.

A+
Bien évidement

stefmog a écrit:


Pour Besançon je redemanderai

A+
Merci

stefmog a écrit:


mais actuellement je manque de temps et j'ai beaucoup d'autre choses à traiter.

A+
C'est très clair...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P. Rivet
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 918
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 14:18

Bonjour,

Savez-vous ou en sont les autres fédérations dans leur raisonnement concernant l'évolution du F3B? La concertation et  la réflexion européenne sont indispensables pour faire aboutir une évolution ou émerger un projet.

Pour le F5J nous nous sommes réunis à une dizaine de fédérations deux été de suite en 2009 et 2010 en Slovaquie pour définir les bases de cette nouvelle catégorie. Il y a certainement un rapporteur de la catégorie auprès de la FAI, ce serait peut être intéressant d'ouvrir une discussion au niveau international?

Ce que j'ai pu constater en F5J, c'est que les réticences au changement sont phénoménales et qu'il vaut mieux travailler à l'échelle mondiale pour arriver à quelque chose rapidement. C'est mon retour d'expérience  Very Happy si cela peut servir.


Patrick.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrickM
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 92
Localisation : Vert Saint Denis 77
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 15:12

Bonjour Patrick,

Les Allemands qui restent les leaders du F3B depuis toujours sont conscient du problème, cherchent des solutions et demandent aux autres nations de proposer des idées.
Mais il n’est pas facile de convaincre tout le monde de changer quelque chose qui marchait très bien il y a encore peu de temps et depuis longtemps (catégorie historique de la FAI avec le F3A et F3C).
Les compétiteurs les plus performants qui ont investies beaucoup en temps, argent, entrainement, expérience n’ont pas trop envie que cela change non plus.
Au dernier CDM il a été fait une réunion de tous les compétiteurs pour réfléchir à l’évolution du F3B. Il n’en est pas ressorti grand-chose les gens qui sont la, sont habitués aux conditions du F3B. Mais les gens vieillissent, fatiguent et la relève moins courageuse ou motivée n’est pas la.

La technique évolue vite et semble nous pénaliser pour le moment, espérons qu'elle vienne a notre aide et nous fasse revenir au plaisir du vol avec les lois de l’aérodynamique classique.

N’hésitez pas a donner vos idées.

Merci

Patrick


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 2473
Age : 64
Localisation : leguevin
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Distance éléctrique ...   Jeu 29 Sep 2016 - 15:47

Bonjour Patrick,
- Notre ami Andreas Fricke est maintenant à la CIAM pour porter ou entendre les idées sur les évolutions planeur...
On verra comment s'appuyer sur lui (je ne suis pas certain qu'il soit à la réunion du 8 Octobre cause CdM F3F)

- Pour le lobbying local pour présenter la discipline en concours cool, même si toi-même tu es prêt à faire l'effort, c'est quand même aux pilotes locaux d'essayer d'animer ça et de rendre cela possible. En parallèle, tes propositions sur la forme de ces concours vont jouer dans la balance car tes propositions sont bonnes pour que cela fonctionne. On a bien compris qu'un concours "à l'ancienne", trop dur et en comité restreint n'amènera pas de nouveaux pilotes. Si ce sont des concours orientés présentation de la discipline et encouragement à essayer pour les locaux, ce sera un bon début.

- En pratique, montrer reste important car l'objectif n'est pas d'inciter des pilotes d'autres disciplines a venir faire du F3B même si certains arrivent encore à en pratiquer plusieurs mais bien de montrer l'intérêt spécifique du F3B - en particulier la distance qui est si stratégique avec des décisions à prendre au bon moment.

- si le planning le permet lors du premier concours F5J de Montauban le 16/10, on pourra essayer de montrer treuillage et vitesses aux pilotes qui seront présents et peut-être qu'on pourra montrer une distance "électrique" avec des F5J - histoire de valider que c'est passionnant au niveau stratégie pour peu que les machines soient de niveau similaire ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabrice ESTIVALS
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 990
Age : 48
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 18:34

Salut tous le monde,

je pense que pour imaginer efficacement ce que pourrait être le F3b dans le futur il faut se mettre dans la peau des générations de jeunes tout en utilisant l'expérience des anciens que nous sommes avec les tâchons modernes :-)

Beaucoup de catégories FAI sont "ringardes" aux yeux des jeunes et n'ont pas d'avenir sous leur forme actuelle. Je pense à la maquette, à la voltige F3c ou F3a...Le F3b pourrait rapidement se retrouver sur la liste si rien ne change.
A l'inverse des disciplines ont du succès comme le F3k, le F3F, le F5j, le FPV racing et ce n'est pas le fruit du hasard. Les gens sont attirés par les choses simples à mettre en oeuvre et qui permettent de beaucoup voler le tout dans une ambiance "fun".
Tous le monde s'accorde à dire que la logistique est un vrai problème en F3B, aussi bien pour les pilotes que pour les organisateurs de compétition. Malheureusement, le treuil, qui procure des sensations géniales et qui donne lieu à une véritable épreuve, est un des éléments qui complique vraiment les choses en F3B.
Pour les anciens, difficile à envisager, mais je crois que remplacer les treuils par une motorisation électrique est une des clefs de la simplification (matériel, terrain...). La première fois que j'ai entendu parlé de ça (au CDM en Hollande) j'ai trouvé ça bizarre mais en y réfléchissant c'est plutôt malin...
L'autre gros point noir du F3B est la la difficulté à réunir le personnel nécessaire pour juger des performances. Je pense aussi que le GPS est une solution intéressante à tout point de vue y compris au niveau du vol. Adieu la durée qui n'intéresse pas grand monde (personne) en F3b et que l'on remplace par du triangle ou autre forme de circuit pour la distance. Les fuselages seront plus gros, et alors ? :-)
Pour la vitesse, on fait ça au radar à main en s'inspirant des speed cups allemandes ! Ce serait fun ça, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.coroboral.fr
Laurent
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3625
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Jeu 29 Sep 2016 - 22:35

tout pareil que Fabrice !
evoluer ou disparaitre....

_________________
La diplomatie ? C'est pas la science des dinosaures ça ? j'ai du l'apprendre à l'ecole si c'est ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.f3news.fr
PatrickM
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 92
Localisation : Vert Saint Denis 77
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Ven 30 Sep 2016 - 9:56

Bonjour,

Merci Fabrice et Laurent pour vos avis d’expert du F3B.
La vitesse au radar, c'est une bonne idée a creuser.

Pour changer les choses il faut y penser dés maintenant et essayer.
Trouver les bonnes solutions avant de les proposer à la FAI.

Pour les concours en France on va essayer par ce biais d’attirer du monde et de tester nos idées.

On ne peut pas non plus tout rayer d’un coup de crayon, il faut une transition souple qui permette à tous le monde de pouvoir continuer, venir ou revenir au F3B.

La monté au moteur électrique semble la solution pour au moins la partie pilotes. Il faut penser des règles qui permettent d’avoir à peu prés les mêmes performances qu’au treuil.
Dans un premier temps on peut organiser les vols durées et distances en regroupant les planeurs électriques ensembles, et par catégorie F3B électriques, F5J.
Limiter la hauteur de monté a 250 m par exemple ou limiter le temps de monté ou les 2 ou autres solutions.

Les spécialistes de l’électrique vous en pensez quoi ?
Quelle puissance moteur raisonnable faut-il avoir sur F3B sans avoir des fusées ?

Merci à tous de votre participation.

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Ridray
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 698
Age : 37
Localisation : LA GRANADA (Espagne)
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Ven 30 Sep 2016 - 12:14

Salut Patrick, et salut les autres aussi! Wink

Je pense que les 2 points critiques ont été bien définis par les interventions précédentes :
1 - Le manque de concours dû en grande partie à la logistique nécessaire pour l’épreuve de distance
2 - La complexité de la montée au treuil (difficulté à trouver un terrain pour s’entrainer, ou pour avoir un horaire dans un club durant lequel planter un treuil ne gêne pas les autres activités)

Pour le premier point, je n’ai pas assez d’expérience pour avoir un avis fiable. Je ne connais pas non plus le matériel GPS utilisé en aéromodélisme RC. Attention à ne pas imposer une usine à gaz accessible aux seuls pilotes de clavier…

Par contre j’ai mon idée sur le deuxième point.

Bien que la montée au treuil ait un charme inégalable, je suis persuadé que le futur passe par la motorisation électrique. Ce n’est pas un hasard si beaucoup de pilotes ont monté ces dernières années un F3B électrique.
L’évolution des perfs et du coût d’une telle propulsion  n’y est pas étrangère. Pour qui vole seul c’est bien plus sûr pour la prise d’altitude ballasté (entrainement distance et vitesse). Et puis c’est tellement plus pratique !

Personnellement, je pense que pour un F3B actuel (planeur d’environ 3m, entre 2.1 à vide et 3.5kg ballasté), une motorisation « confortable » tourne autour de 650-700W. C’est « trop » pour le planeur à vide mais le décollage full ballast est sûr.
Pour te donner une idée, avec mon Shooter électrifié en 4S, moteur inrunner reducté + 14x10,  j’ai un taux de montée compris entre 15m/s (à vide) et 10 m/s (plein ballast).
Avec un pack de 1800mAh je fais 4 vitesses plein ballast en préservant l’accu (pas de décharge à moins de 20%).
Le cout d’une telle propulsion (moteur + ESC +  packs d’accu) est de 400€ maxi pour du matériel de qualité. Autrement dit, pour le prix d’un treuil neuf, tu équipes 2-3 planeurs à l’aise…
Pas de fil à acheter, bien entretenues les batteries durent 2-3 saisons sans soucis
Il faut tenir compte d’une petite prise d’embonpoint (environ 300g) de la machine.

Une limitation des performances par le règlement est indispensable pour éviter la course à l’armement.  Si les taches actuelles sont maintenues telle qu’on les connait, un système de pénalisation en fonction de l’altitude de coupure est idéal. Techniquement ça existe (voir le F5J) et ça marche très bien. Il faut juste ajuster finement les règles du jeu mais je pense que c’est valable pour les 3 épreuves.
Pour la durée le règlement F5J est calcable (le Shooter electrifié est ma machine de secours en F5J…) en changeant juste la limite de 200 à 250m pour garder une équivalence avec le treuillage (dans une optique de cohabitation)
Pour la distance et la vitesse, une pénalisation seulement au-delà d’une certaine altitude (pas de pénalisation sous 250m par exemple) permettrait d’être proche d’un treuillage conventionnel. Il faudrait peut-être définir quelques trucs en plus comme une zone de coupure (entre les bases pour avoir une équivalence de vitesse en entrée à la base A avec un treuillage standard).
Bref, c’est à réfléchir mais à mes yeux c’est vraiment une bonne option.

Pour la transition, il faudra gérer des facteurs clé pour éviter que le matériel actuel devienne immédiatement obsolète ou non compétitif. Si on vise une cohabitation bien sûr.
Le règlement est à adapter pour justement que la machine idéale ne soit pas trop éloignée de nos F3B actuels.
Pour faire un parallèle avec un monde que je connais bien quand les GP moto sont passés de 500cc 2T à 1000cc 4T, les 2 T sont devenues très (trop) rapidement obsolètes et ça a fait mal a beaucoup d’équipes.
Il faut faire en sorte que la cohabitation soit possible avec des niveaux de performances proches.
Enlever la durée est pour moi une erreur. Cela réduirait la fourchette de performances à couvrir par la machine et le pilote (l’essence du F3B) et amènerait à une machine idéale trop différente de ce que l’on connait.

A+

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stefmog
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 3343
Age : 44
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Ven 30 Sep 2016 - 13:53

Patrick,


Je suis globalement de l'avis de Nicolas, supprimer la durée est une erreur à mon avis, cela va encore plus limiter le nombre de planeuristes potentiellement intéressé par le F3B ou le F3B électrique du futur !

Pour la motorisation comme le dit Nicolas, entre 600 et 700 Watts est une base de départ en fonction du planeur du poids maxi et du rendement de la motorisation choisi.

La course à l'armement peut se faire par la limitation de la taille de la batterie ou son poids par exemple, ou par un Altimètre comme en F5J.
En fait on s'en fou de monter à 250m en 10sec ou en trente secondes, ce qui compte c'est l'altitude de départ.

J'ai discuté avec Steve HALEY, grand pilote de F3B Anglais dans les années 90, et qui m'expliquait qu'en Angleterre il n'y a plus que 4 ou 5 pilotes qui pratiques le F3B au treuil et qui vole en compétition nationales.
Ils ont là bas déjà des pilotes de F3B qui concours en compétition avec des F3B électriques, il sont quelques uns à faire du F3B ainsi en Angleterre.
Le principe est simple, ce sont exactement les mêmes épreuves, sauf que certains font la prise d'altitude au moteur électrique.
Au départ du concours, un pilote désigné fait un ou deux treuillages de référence en fonction de la météo, du vent , etc........... une altitude moyenne de départ est alors définie, exemple 240m, les modèles équipés de motorisations électriques sont alors calibrés en fonction, au niveau de l'Alti embarqué (Altimètre type Alti V4), afin que le moteur se coupe automatiquement à 240m d'altitude.
Les re-départs en distance ou en vitesse sont possibles, il suffit de réinitialiser l'alti en débranchant et rebranchant le pack d'accu...... peut-être y a t-il une règle à ce niveau, je ne sais pas.
Tu pourras demander à Marc, il était avec moi et a surement mieux compris les explications de notre amis Steve HALEY en Anglais geek

Si besoin, je peux aussi contacter directement Steeve par email pour avoir des infos ou leur règlement.

Malgré tout je reste persuadé que un F3B électrique sera toujours moins performants en vitesse, en durée et aussi en distance, qu'un F3B pur, sans hélice et sans surpoids....
Mais si cela permet de faire découvrir la Distance et la vitesse dans des concours Open, et sur les terrains ne permettant pas de monter des treuils, pourquoi pas.

Voilà,

A+

STEPHANE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 48
Localisation : Wanze (Belgique)
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Ven 30 Sep 2016 - 14:34

Bonjour, j'aime bien la réponse de Nicolas dans l'ensemble, ça semble bon pour tout le monde, initiés aussi, et pour l'organisateur ce sera bien plus facile, petit terrain permis. Reste à savoir exactement quelle est la precision du GPS, en sachant qu'elle va encore s'améliorer, je parie pour ce principe pour réduire le nombre d'aides nécessaire. Je partirais plutôt sur le principe d'un triangle, ou de bases de 300m avec le pilotes situé au milieu, faire le max de distance et meme une base icomplete pourra être mesure ace le gps, si la zone d'atterissage est réduite, on peut imaginer d'obliger le pilote à s'y poser avec permission de remettre du moteur, on arête le calcul de la distance lorsque le moteur est remis en marche^.

Si la tendeance est de rester avec les treuils, il faut ramener les poulies à 150m, faire évoluer les treuils et batteries vers le brushless et lithium, cela aura un coût, mais 1fois.

Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 2473
Age : 64
Localisation : leguevin
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   Ven 30 Sep 2016 - 15:40

Même si le problème est bien posé, il faut peut-être structurer et préciser les choses :
Avenir du F3B (pas forcement uniquement ça mais essayons déjà ça) dont je rappelle les fondamentaux : Planeur « multi épreuves ». Catégorie qui se voulait donc pluridisciplinaire.

Ok pour oublier la résistance au changement – surtout qu’il va être rapidement nécessaire.

Il me parait donc important de tâter le terrain des pilotes que cela intéresse pour valider un objectif ce qui rendra plus simple les discussions, nous évitera de nous égarer en permettant de faire le point pour savoir si nous allons bien vers cet objectif !
- Pluridisciplinaire, ça me semble important ;
o si je veux faire de la durée, j’ai plein de possibilité dans d’autres disciplines
o si j’aime la vitesse, il y a d’autres pistes pour jouer
o pareil pour la distance (plus rare – triangle GPS)
o treuillage car c’était un point important pour ne pas perdre en partant de plus bas
o et enfin, discipline d’équipe avec les avantages et inconvénients que les pratiquants connaissent.

- Je suppose donc que ce cocktail intéressait les pratiquants actuels et qu’il faudra certainement en garder une partie.

- Côté matériel, cela imposait des choix de conception ciblés sur différentes caractéristiques pour avoir une machine adaptée correctement à l’ensemble des épreuves

Pour la durée, je ne suis pas sûr que les pilotes s’en fichent. La durée est parfois facile, parfois moins, cela ne fait pas gagner mais peut faire perdre. Ca vaut le coup de savoir ce qu’en pensent les gars. A titre personnel, je ne fais pas de discipline de durée car trop de durée tue le durée (et mes cervicales et mes yeux) mais ne plus en faire du tout me semblerait dommage. Pour autant, je me rangerai volontiers à l’avis général puisque si ça me manque, je pourrais toujours faire quelques concours de durée. En tout cas, si on conserve la durée sous une forme plus simple qu’aujourd’hui, sélective et représentative des qualités de pilotes de durée (type F5J), ça ne me déplairait pas de garder.

Pour la vitesse, cette épreuve est une des épreuves qui plaisent – ce qui explique qu’il y ait souvent une coupe pour la meilleure vitesse. Je pense qu’on n’enlèvera pas cette spécialité. Elle me semble adaptable (avec des sous catégories de machines si besoin) et une hypothèse de montée « électrique » avec un altimètre pour la coupure changerait un peu la donne en lissant l’altitude de départ. Pourquoi pas, ceux qui nous battent aujourd’hui ne nous battent pas seulement à cause d’un écart d’altitude. Ca resterait représentatif des qualités du pilotes en vitesse… et on s’en sort avec peu de juges.

Précision d’atterrissage : On peut retrouver ça si c’est important pour les pilotes. On s’y entraine et l’écart final peut venir de là … pas très dur à maintenir si on y tient.

Pour la distance, j’avoue que c’est ce que je préfère parce que cela impose de bien lire l’aérologie, de bien régler son planeur, de savoir prendre rapidement de bonnes décisions, d’avoir choisi le bon ballast pour les conditions … Bien sûr, il va falloir trouver des solutions pour limiter le nb de juges à solliciter, simplifier les machines à pouet . En tout cas, la mise en altitude équilibrée par altimètre n’enlèverait rien à mon plaisir car ce n’est pas toujours celui qui part le plus haut qui fait les 1000. Les techniques évoluent vite et j’espère qu’on trouvera de bonnes solutions pour simplifier la logistique. Deux bases ou triangle ? Suivant les technos, si elles sont simples et justes, les deux n’iront. A noter qu’on a réussi pour l’auto chronométrage en durée et que si on oublie les équipes mais qu’on conserve un aide, l’aide peut biper les bases en base A (mais ca ne résout pas la base B)

Treuillage : pas simple de progresser, lourd et couteux en matériel et en fils … On verra mais sans évolution, on constate que c’est une des raisons de la désaffection (et de mes courbatures) … là nous subiront probablement la FAI indépendamment de ce que nous pourrions proposer. Les treuils brushless et les batteries Liion pourraient titiller les intégristes non gênées en budget... Comme le dit Denis, au pire, ce serait une fois seulement.

Discipline d’équipe : Ce sera d’autant plus facile de modifier ce point que les choix sur le reste évolueront. Plus de treuillage, moins d’importance au lanceur. Pour l’aide en vitesse ou distance « nouvelle forme », je n’ai pas de préférence si tous les pilotes sont à la même enseigne. Ca avait un côté sympa de former son aide à ce qu’on attendait de lui, pareil pour le coaching qui permettait de voir l’intérêt des options différentes du pilote aidé. Pour la France, ce ne sera pas gênant de faire différemment des concours FAI si les évolutions ne sont pas faites en parallèle.

Voila donc mes pensées du jour que l’on peut peut-être écrire sous forme de sondage ( ?) pour confirmer quels fondamentaux vous paraissent majeurs et ce qui est moins important pour vous, quel serait le bon objectif pour la discipline modifiée pour qu’elle conserve un intérêt spécifique par rapport aux autres … Sans spécificité, et petit plus, on ne saura pas maintenir l’intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evolutions possibles du F3B.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evolutions possibles du F3B.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Evolutions possibles du F3B.
» Boite à idées Evolutions réglement RG 2011/2012
» Bernard WERBER - L'Arbre des possibles et autres histoires
» [2009] Grande Ourse: La Clé des Possibles
» Werber Bernard - L'arbre des possibles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.F3News.fr  :: The forum F3B :: Compétitions F3B-
Sauter vers: