www.F3News.fr

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'aérologie appliquée au F3K

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
gebazin
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1884
Age : 61
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Mar 25 Nov 2008 - 22:08

Tu sais André que je sais que tu es sapiens. Je devrais samedi devenir membre du bureau d'Epervier Sud Luberon et je te garantie qu'il va y en avoir des penons aux cardinaux, autant que de pébrons aux balconnaux!
dans mon pré la déclenche se fait sur un toit plat voisin, le mien, dont la surface sombre suffit à provoquer la bulle. 10 m de diamètre bien tassée dont le bord sous le vent est turbulent et qui souvent disparaissent avant le haut des arbres. Parfois le macadam (j'adore la rythmique de se mot) de la rue vient alimenter la bulle et c'est le gros panard et le plus souvent je dois sortir l'échelle pour déquiller le Némo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epervier.sudluberon.free.fr/
jb verrier
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 51
Localisation : Saint Germain/morin /77
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Mar 25 Nov 2008 - 22:49

... Les visiteurs du ciel...(Hubert Aupetit) sunny

ce fut et cela reste mon livre de référence. Il me ramène à une époque au je traînais mes guêtres, avec Pascal que vous pouvez lire ici aussi, sur le tremplin nord de Saint Hilaire du Touvet près de Grenoble.
Accroché à un Delta, cet extraordinaire engin! C'est certainement la période de ma vie la plus en rapport avec la magie, la texture même du vol, tout en contact avec les "variables" de sa mécanique.

La vitesse était mesurée au son de la voilure, à la sensation du vent sur le visage et à la force à appliquer à la barre de contrôle, nous parlons bien ici de vol musculaire !

Pour déterminer les zones de portances, je me servais du "visuel": oiseaux et autres objet volant identifiés , mais aussi des branches des arbustes en falaise qui s'agitaient furieusement en la présence d'une pompe, alors qu'ailleurs, c'était tout calme...

L'on se servaient aussi de "l'olfactif"... Ben oui, quand on croise la route d'un thermique, on a les narines, remplient des odeurs qui viennent "d'en-dessous", on sent des odeurs de terre, de feuilles et autres "délices".

Pour finir, on ressent aussi très fortement les accélérations verticales, bien avant un variomètre, celui-ci n'étant finalement là que pour vérifier tout ça et optimiser la montée dans la bulle.

Quand, tu es accroché à un bout de chiffon et à quelques tubes en alu, ta vie prend une autre dimensions et une espèce de précarité qui te ramène à l'essentiel... sunny

L'aèromodelisme et le F3K notamment, m'a fait découvrir encore d'autres facettes de l'éther qui nous entoure et c'est réellement passionnant. bounce

jb pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre.r
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 221
Age : 68
Localisation : arles
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Mer 26 Nov 2008 - 12:44

Citation :
L'on se servaient aussi de "l'olfactif"... Ben oui, quand on croise la route d'un thermique, on a les narines, remplient des odeurs qui viennent "d'en-dessous", on sent des odeurs de terre, de feuilles et autres "délices".
et de l'ouie : bruits de basse-cour , tracteur...

jb ,tu est de la grande famille vélibriste as-tu connu les décollages de la drome provençale : le col d'ey à st jalle , le relais de sederon , les cross audessus de la vollée du jabron...les fèlés de l'équipe d'yvan barra entre 1978 et 80 , l'atlas , fledge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jb verrier
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 51
Localisation : Saint Germain/morin /77
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Mer 26 Nov 2008 - 18:12

Les sites les plus "sud" que j'ai pratiqués ont été, Laragnes et Aspres près de Sistéron ou Saint Vincent les forts, vers Embrun, les sites du Diois et Millau le site phare de l'activité...

L'endroit que j'ai le plus fréquenté, à été tout de même le plateau des petites Roches (St Hil !) avec un apprentissage chez Prévol et ses moniteurs de "chocs" que sont Bernard Kurtz, Alain Jacques et Thierry Crosoli.
Il règne sur coin de terre une véritable ferveur envers le vol libre, c'est là qu'est organisé la coupe Icare et au quotidien il y a presque toujours un "truc" en l'air. Voler à St Hilaire, fait partie de la vie du plateau, c'est presque aussi évident que d'apprendre à nager !


jb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jb verrier
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 51
Localisation : Saint Germain/morin /77
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Mer 26 Nov 2008 - 19:02

mais on s'écarte un peu du sujet...

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gebazin
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1884
Age : 61
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Mer 26 Nov 2008 - 19:14

soir tous, j'ai donc commandé les deux.
Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epervier.sudluberon.free.fr/
xxrexxmyxx
pilote national
pilote national
avatar

Nombre de messages : 166
Age : 44
Localisation : Paris 10ème
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Ven 28 Nov 2008 - 11:09

Salut

Moi j'ai Les Visiteurs Du Ciel depuis quelques mois, pas encore eu le temps de m'y plonger, mais ça m'a l'air TRÈS touffu!
Le Vol En Thermique, vous me le conseillez aussi alors, ça fait pas trop double emploi?

Bonne lecture Gérard!


Rx


Dernière édition par xxrexxmyxx le Ven 28 Nov 2008 - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xxrexxmyxx
pilote national
pilote national
avatar

Nombre de messages : 166
Age : 44
Localisation : Paris 10ème
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Ven 28 Nov 2008 - 11:10

... et bon anniversaire (ton âge a changé récemment sur ton profil)! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'm BBR
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 52
Localisation : Saint Yon [91]
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Ven 28 Nov 2008 - 11:19

xxrexxmyxx a écrit:

Moi j'ai Les Visiteurs Du Ciel depuis quelques mois, pas encore eu le temps de m'y plonger, mais ça m'a l'air TRÈS touffu!

Ce livre peut être parcouru simplement sans avoir besoin d'entrer dans les détails, pas mal d'exemples et de récits permettent de comprendre l'application au réel des théories présentées. Mais il peut aussi être lu en analysant plus précisément ces mêmes théories.

Pleins de bonnes choses pour tenter comprendre comment notre planète nous aide à jouer avec elle. Mais dans tous les cas ça ne remplace pas l'expérience!

J'm drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gebazin
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1884
Age : 61
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Ven 28 Nov 2008 - 13:47

Amis de l'air, j'ai reçu les 2 bouquins, super emballés, ce midi. Le site Espace Altitude c'est de la balle! ou plutôt de la bulle bref sa baigne ou plutôt sa plane non sa pompe, non au top, non en haut
super quoi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epervier.sudluberon.free.fr/
franck102
rooky


Nombre de messages : 25
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Ven 24 Avr 2009 - 16:32

Je rouvre ce sujet avec une question: quand le vent est bien établi (disons vitesse du planeur moins quelques km/h), comment faites-vous pour rester dans la pompe (ou pour la suivre).

Un adage répandu est qu'il faut cercler comme s'il n'y avait pas de vent, le planeur décrivant une spirale par rapport au sol et soi-disant se décalant avec la pompe qui dérive avec le vent.
De mon expérience, la pompe serait plutôt inclinée mais dérivant peu: si je monte il faut décaler, mais si je merde un tour (e.g. décrochage) il faut ramer face au vent pour rester dans la pompe. Et comme je merde souvent ( Smile ) je me retrouve à serrer les virages sous le vent beaucoup plus que les virages au vent.
Quels sont vos expériences?

Franck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rudy
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Sam 25 Avr 2009 - 19:55

salut.

c'est bien sur variable, mais voici ce que j'ai constaté dans le vent fort : study

- souvent le planeur dérive plus que la pompe donc en deux tours de spirale on s'en fait jeter.
- je vole donc avec du snap pour raccourcir les virages vent de cul et je rallonge volontairement les virages vent debout.
- de plus pour rester reactif et pouvoir serrer sans s'écrouler je privilégie la vitesse de vol d'ou certaines prises de pompes avec du snap sans volets. je mets les volets plus haut quand la pompe s'est bien formée.

Rudy flower

Y'a plus qu'a s'entrainer. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck102
rooky


Nombre de messages : 25
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Dim 26 Avr 2009 - 8:13

rudy a écrit:

- je vole donc avec du snap pour raccourcir les virages vent de cul

Intéressant, par snap tu veux bien dire les ailerons qui descendent avec la profondeur pour augmenter la portance?
Citation :
Y'a plus qu'a s'entrainer. cheers

En effet... même en connaissant la théorie quand j'essaye de limiter la dérive je décroche encore régulièrement en virant vers le vent arrière.

Merci!
Franck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jb verrier
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 51
Localisation : Saint Germain/morin /77
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Dim 26 Avr 2009 - 9:14

Sal'u

Il n'y a pas de règle bien précise en la matière, mais tu dois conserver certains préceptes à l'esprit.

1/ Prendre une pompe dans les basses couches et avec du vent, c'est un combat de tous les instants, donc il faut être pilote et ne pas laisser le planeur faire.

2/ L'arme principale dans les basses couches, c'est la dérive et pour que la dérive fonctionne correctement il faut de la vitesse, d'où souvent un profil moins cambré dans ces conditions et l'utilisation du snap-flap (prof--->volets)

3/ Il faut lire le planeur et revenir dans les zones qu'il te marque, si le noyau est détecté, il faut le serrer, là on peut rajouter du flap, l'objectif étant de monter vite dans la pompe, car l'autre challenge c'est le retour au terrain dans ces conditions, pas toujours facile...

4/ La proposition de Rudy d'ovaliser face au vent est une bonne solution, dans la perceptive d'un retour sur la zone d'atterrissage, mais attention les choses vont très vite avec du vent fort et les décisions se payent cache, dans un sens comme dans l'autre.

5/ Le surf... Une bonne technique consiste à explorer les zones de part et d'autre de l'axe du lancé sans spécialement spiraler et ne le faire que si on est sur !

jb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre.r
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 221
Age : 68
Localisation : arles
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Dim 26 Avr 2009 - 9:23

sal.ut

vos analyses confirment mes impressions.
par contre je ne sais pas régler le sap-flap sur un lancer-main
comment réglez-vos les débattements ?

andré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jb verrier
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 51
Localisation : Saint Germain/morin /77
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Dim 26 Avr 2009 - 9:35

Sur quel type de profil ?!

Disons que pour commencer tu peux appliquer une valeur de snap équivalente à ta valeur max de creux manche à cabrer à fond .

De toute manière il faut être "confortable" avec ta machine et privilégier la glisse en phase de recherche et de début d'exploitation, ce n'est qu'en suite qu'on envoie du flap.

pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck102
rooky


Nombre de messages : 25
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Dim 26 Avr 2009 - 16:19

[quote=\"jb verrier\"]
2/ L\'arme principale dans les basses couches, c\'est la dérive et pour que la dérive fonctionne correctement il faut de la vitesse, d\'où souvent un profil moins cambré dans ces conditions et l\'utilisation du snap-flap (prof--->volets)[/quote]

Ça fait un moment que je pense à expérimenter avec le snap-flap mais je ne suis pas sûr de bien comprendre exactement comment on s\'en sert, ni comment juger des réglages. Est-ce que dans ce cas (racourcir les virages partant d\'une position finesse max) vous pilotez de la même façon avec ou sans snap-flap?

Pour les réglages, en supposant un profil F3K typique (disons 0mm lancer / 2mm finesse max / 4mm taux de chute mini) est-ce qu\'un bon point de départ quand on est en finesse max serait de mettre 2mm de plus (pour arriver à 4mm) en virage serré?
Utilisez-vous du snap-flap quand les flaps sont déja au taux de chute mini (4mm)?

Merci pour tous vos conseils!
Franck


Dernière édition par franck102 le Dim 26 Avr 2009 - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu MERVELET
pilote national
pilote national
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 38
Localisation : Vence (Nice)
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Dim 26 Avr 2009 - 16:25

Le principe du snap c'est d'augmenter le creux de ton
profile donc plus de trainer. Le piège c'est dans mettre et avoir l'impression
qu'il monte plus vite dans la pompe. Je ne dis pas que le snap c'est nul pour
un f3k, pour l'idée de faire des virages serré vent arrière c'est super. Mais
pour une pompe dans pétole de vent je ne suis pas sur de l'emploie des snaps
sois approprié. Tu risque de le ralentir et de ne pas avoir de vitesse. Vitesse
mot clé dans la recherche de la pompinette, on ma dit quand j'ai appris a fais
du planeur de toujours garder de la vitesse dans mes spirales ce qui donne au
profile un rendement optimum. Moi perso je préfère des volets bien réglé et des
snaps déconectable suivant les conditions et l’appréhension de la pompe.
A+
MATT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rudy
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Dim 26 Avr 2009 - 17:14

euh, matthieu, relis le sujet de la question : la pompe dans le zef..... scratch

sur que dans la pétole, pas de snap !!! on gère aux volets. cheers et bien sur si possible les snaps sont débrayables. alien

rudy flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Couvrand
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1922
Age : 37
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Dim 26 Avr 2009 - 17:43

bé moi j'aime bien même dans la pétole

le snap bien reglé permet de de mettre le juste nécessaire de flap quand il faut, donc que du bonheur

avant, je volais sans, moi aussi, dans les ptites conditions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre.r
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 221
Age : 68
Localisation : arles
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Dim 26 Avr 2009 - 18:43

Citation :
Disons que pour commencer tu peux appliquer une valeur de snap équivalente à ta valeur max de creux manche à cabrer à fond .
pour le blaster ça ferait 3mm aux volets pour 9mm à la prof plein cabré.
Citation :
Utilisez-vous du snap-flap quand les flaps sont déja au taux de chute mini (4mm)?
avec le blaster , flaps au taux de chute mini (3mm) ma spirale dans plus de 15k de vent n'est pas propre (je fais de trop gros écarts de vitesse) , c'est plus pilotable à 0 ou 1mm de cambrure , et pour moi le snap-flap surtout dans la phase sous le vent de la spirale .
avez-vous envisagé piloter en "volets dynamiques" ( sur manche décranté...vol "4 axes") , c'est peut-ètre plus simple ?

attention , je débute en sal et mon planeur n'est pas forcément bien réglé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck102
rooky


Nombre de messages : 25
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Dim 26 Avr 2009 - 21:31

andre rutten a écrit:

avez-vous envisagé piloter en "volets dynamiques" ( sur manche décranté...vol "4 axes") , c'est peut-ètre plus simple ?
C'est un peu ce que je fais, j'ai les flaps sur un "slider", mais dans les virages j'ai déja bien assez (trop Smile )à faire avec les 3 axes...

Il faut que j'expérimente mais je ne sens pas trop la sortie de virage avec les snap-flaps, les flaps vont remonter avant que le planeur n'ait repris de la vitesse, ça ne paraît pas très bon...

Franck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre.r
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 221
Age : 68
Localisation : arles
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Lun 27 Avr 2009 - 1:10

Frank ,
la technique de rudy est au point et clairement expliquée
il garde une réserve de vitesse suffisante et quand il élargit le virage (face auvent)pour diminuer la cambrure il n'a pas de perte de portance brutale , il exploite aussi l'effet de rebond provoqué par l'augmentation du facteur de charge au moment ou il retrouve la zone porteuse...une vrai buse!
Citation :
- je vole donc avec du snap pour raccourcir les virages vent de cul et je rallonge volontairement les virages vent debout.
- de plus pour rester reactif et pouvoir serrer sans s'écrouler je privilégie la vitesse de vol d'ou certaines prises de pompes avec du snap sans volets. je mets les volets plus haut quand la pompe s'est bien formée.

Rudy,
quant le planeur dérive plus vite que l'ascendance , la bulle qui la provoque n'a pas encore décollé du sol (elle gonfle) tu décris une spirale elliptique (avec snap-flap ou volet dynamique) pour revenir dedans .
dès que la bulle a décollé , elle dérive à la mème vitesse que le planeur en spirale circulaire (volets sortis)
c'est moins évident au manche que en tapant sur un clavier , mais quand ça marche avec un lancer-main , quel plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rudy
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Lun 27 Avr 2009 - 7:42

par évident à ecrire, mais facile a constater : scratch

- souvent la bagarre avec la pompe se fait dans les premiers instants ( les plus durs ) donc bulle collée , quand on est monté avec ( la bulle) on constate généralement qu'elle se calme ( donc le planeur aussi ) et on peut arreter et monter tranquillou aux volets seuls ( la colonne d'air chaud étant là bien plus large ou décollée du sol). drunken
- reste toujours à s'entrainer. Suspect

rudy flower

PS merci andré pour " la théorie" tiptop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck102
rooky


Nombre de messages : 25
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   Lun 27 Avr 2009 - 19:22

andre rutten a écrit:
Frank ,
la technique de rudy est au point

Ça je n'en doute aps un instant Smile Je répare mon longshot victime d'un accident domestique et je commence à tester tout ça... merci pour les conseils.

Franck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aérologie appliquée au F3K   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aérologie appliquée au F3K
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'aérologie appliquée au F3K
» apliqué,appliqués !
» Question pour appliqué
» Littérature appliquée...
» Sujet d'art appliqué

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.F3News.fr  :: The forum F3K :: Du blabla F3K !!!-
Sauter vers: